BFM Business

Pour Moscovici, il n'y a pas de risque de contagion de la crise chypriote

BFM Business

Pierre Moscovici tente de rassurer. La situation financière de Chypre ne présente aucun risque de contagion à d'autres pays de la zone euro, a déclaré ce dimanche 24 mars à Bruxelles le ministre de l'Economie.

Pierre Moscovici a également estimé qu'il n'était pas raisonnable de songer à taxer les dépôts bancaires chypriotes de moins de 100.000 euros, alors même que Nicosie et la "troïka" sont convenus samedi 23 mars de créer une taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires supérieurs à 100.000 euros.

Le président chypriote Nicos Anastasiades poursuivait de ce dimanche Bruxelles ses discussions avec les bailleurs de fonds internationaux afin d'éviter que le pays soit plongé dans le chaos financier.

BFM Business.com et Reuters