BFM Business

Le Qatar devient copropriétaire de l'Empire State Building

L'Empire State Building culmine à 443 mètres. Il fait partie des immeubles emblématiques de la skyline new yorkaise.

L'Empire State Building culmine à 443 mètres. Il fait partie des immeubles emblématiques de la skyline new yorkaise. - Flickr cc Bradley Weber

Le fonds souverain chargé d'investir les excédents budgétaires du petit État pétrolier vient de racheter près de 10% du capital de la société qui détient le célèbre gratte-ciel new yorkais.

L’Empire State Building, l’un des symboles les plus célèbres de New York, appartient désormais en partie à des qataris. Le fonds souverain du Qatar a acquis une participation de 9,9% dans la société possédant l'Empire State Building, a annoncé ce mercredi 14 août l'agence officielle QNA. "Le Qatar Investment Authority a acquis pour 622 millions de dollars de parts de l'Empire State Realty Trust", indique l'agence.

Inauguré en mai 1931, cet immeuble de Manhattan culmine à 443 mètres et a été longtemps la tour la plus haute du monde. Il a servi de décor à de nombreux film dont la version de King Kong sortie en 1933.

Volkswagen, BeIN Sports, le PSG...

Le fonds souverain du Qatar, qui possède des avoirs de plusieurs milliards de dollars, a été fondé en 2005 pour gérer les énormes excédents budgétaires du petit État pétrolier et gazier. Il a depuis multiplié les prises de participation dans des firmes occidentales, dont Volkswagen, Siemens et Glencore, et acheté le magasin Harrods de Londres. Il contrôle aussi BeIN Sports, un peu plus de 6% d’Airbus Group, 70% du capital du club de football Paris-Saint-Germain et plus de 12% du groupe Lagardère.

À Paris, le Qatar Investment Authority est propriétaire de plusieurs hôtels luxueux dont le Royal Monceau et le Peninsula. L'ambassadeur du Qatar à Washington, Mohammed al-Kuwari, avait annoncé en 2015 l'intention de son pays d'investir en cinq ans 35 milliards de dollars aux États-Unis.

A.R. avec AFP