BFM Business

La compétitivité américaine au plus haut

L'industrie américaine va creuser l'écart de compétitivité avec les pays européens.

L'industrie américaine va creuser l'écart de compétitivité avec les pays européens. - -

La première puissance économique mondiale devrait, en 2015, avoir des coûts de production moyens 10 à 20% plus faibles que ceux des principales économies européennes, selon une étude du Boston Consulting Group.

Les Etats-Unis pourraient bientôt être sacrés pays le plus compétitif des économies développées. C'est que ce révèle une étude du Boston Consulting Group.

Le cabinet estime, en effet, que les coûts moyens de l'industrie américaine seront bientôt de 10% à 20% moins importants que ceux des principales économies européennes.

Bond technologique

Dans la course à la compétitivité, les Etats-Unis ont pris un sérieux coup d'avance. Premier avantage: la chute des coûts d'approvisionnement en énergie grâce au gaz et pétrole de schiste.

Mais surtout, le pays a totalement modifié la structure de son outil industriel, grâce au développement des nouvelles technologies. Elles se sont substituées à une main d'œuvre peu qualifiée. Ainsi, depuis le point bas de la crise, au deuxième trimestre 2009, la production manufacturière a augmenté de 20% tandis que l'emploi dans le secteur n'a gagné que 1%.

Au total, des gains de compétitivité exceptionnels sont obtenus. D'ici à trois ans, les écarts de coût de production avec les autres pays développés devraient se creuser: 8 à 16% supplémentaires pour des pays comme le Japon, la Grande-Bretagne ou l'Italie, et de 16 à 18% pour l'Allemagne ou encore la France.

Mieux encore, les Etats-Unis devraient réduire l'écart avec le champion chinois, à seulement 5%. De quoi motiver les grands groupes à installer de nouvelles capacités de production sur le sol américain.

Sidonie Watrigant