BFM Business

L'Égypte adopte la TVA

La TVA était une réforme obligatoire pour l'Egypte pour bénéficier de l'aide du FMI.

La TVA était une réforme obligatoire pour l'Egypte pour bénéficier de l'aide du FMI. - Mandel Ngan - AFP

""

Le Parlement égyptien a adopté lundi l'instauration d'une taxe sur la valeur ajoutée (TVA), une des réformes promises par Le Caire en échange d'un prêt de 12 milliards de dollars du FMI qui doit encore être finalisé. Cette TVA est fixée à 13% pour l'année fiscale 2016-2017, et sera relevée à 14% pour l'exercice suivant, ont indiqué à l'AFP les députés Khaled Youssef et Emad Gad.

L'Égypte et le Fonds monétaire international (FMI) ont annoncé à la mi-août un "accord préliminaire" pour un prêt de 12 milliards de dollars s'étalant sur trois ans, qui doit encore être avalisé dans les prochaines semaines par le conseil d'administration de l'institution.

En contrepartie, les autorités égyptiennes doivent adopter des réformes économiques drastiques pour augmenter les revenus de l'Etat et réduire leurs coûteuses subventions publiques.

BFMBusiness.com avec AFP