BFM Business

Guerre commerciale avec la Chine: la surenchère de Donald Trump

Plus tôt dans la semaine, Pékin a menacé de taxer des produits américains clés, en réponse aux menaces de Washington de cibler ses produits. Donald Trump a estimé "injuste" cette riposte et veut désormais taxer pour 100 milliards de dollars d'importations chinoises.

Donald Trump a décidé de hausser le ton jeudi dans le différend commercial qui oppose Washington à Pékin. Le président américain menace d'imposer des taxes douanières supplémentaires sur les produits chinois représentant 100 milliards de dollars, pour répondre à "la riposte injuste" de la Chine.

"J'ai demandé au ministère du Commerce d'examiner si 100 milliards de dollars supplémentaires de tarifs douaniers seraient adaptés en application de l'article 301 (sur la propriété intellectuelle) et, dans ce cas, d'identifier les produits sur lesquels ils pourraient être imposés", a indiqué le président américain dans un communiqué.

Même s'il a clairement décidé de faire de la surenchère, il s'agit pour l'instant de menaces.

La Chine prête à "aller jusqu'au bout"

L'administration Trump avait déjà publié mardi une liste provisoire de produits importés de Chine susceptibles d'être soumis à de nouveaux droits de douane. Pékin avait répliqué avec une liste visant des produits américains plus stratégiques dont le soja, l'automobile et l'aéronautique.

La Chine a aussi déposé une plainte auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant "les mesures tarifaires visant des produits chinois" que les Etats-Unis entendent mettre en place. 

Cette nouvelle déclaration de Donald Trump n'a évidemment pas plu à Pékin. Le ministère chinois du Commerce a répliqué vendredi, assurant que "la Chine est prête à aller jusqu'au bout, quel qu'en soit le prix" dans une guerre commerciale avec les Etats-Unis.

L'entrée en vigueur n'est pas pour tout de suite

Complétant les déclarations de Donald Trump, le représentant américain au commerce (USTR), Robert Lighthizer, a pris soin de noter dans un communiqué que les mesures annoncées par le président n'entreraient en vigueur qu'à l'issue d'un processus de consultation publique. 

"Le président Trump propose une réponse appropriée à la récente menace de la Chine d'imposer de nouveaux tarifs douaniers. Après une enquête détaillée, l'USTR a trouvé des preuves irréfutables que les actions déraisonnables de la Chine menaçaient l'économie américaine", a-t-il poursuivi.

L'USTR dénonce une nouvelle fois des pratiques chinoises qui relèvent, selon les Américains, du pillage de la propriété intellectuelle des entreprises américaines qui veulent ou font affaire en Chine.

J.-C.C. avec AFP