BFM Business

Bourse de Paris: une semaine marquée par le risque géopolitique

La Bourse de Paris clôture en baisse ce vendredi, sur la journée et sur la semaine.

La Bourse de Paris clôture en baisse ce vendredi, sur la journée et sur la semaine. - -

Le CAC 40 a clôturé ce vendredi 25 juillet en forte baisse de 1,82% à 4.330,55 points. Malgré trois séances de hausses consécutives, la semaine s'achève sur une baisse hebdomadaire liée au regain de tension en Ukraine et au conflit israélo-palestinien.

En raison d'une actualité géopolitique dense, et de ses conséquences sur les relations économiques mondiales, la Bourse de Paris a flanché cette semaine. Elle a clôturé en baisse de 1,82% à 4.330,55 points ce vendredi, et perdu 0,11% sur la semaine. Le CAC 40 aura ouvert et fermé la semaine en baisse, avec trois séances de hausse au milieu.

Lundi, l'indice phare parisien a ainsi terminé dans le rouge, à -0,71% à 4.304,74 points, alors qu'il avait fini la semaine précédente en hausse de 0,44%. En l'absence d'actualité économique notable, les incertitudes géopolitiques entretenaient la prudence des investisseurs.

Mardi 22 juillet, la place parisienne finissait la journée sur une belle progression, de 1,5% à 4.369 point après avoir passé la journée dans le vert. L'une de ses valeurs, Publicis, a été sérieusement chahutée après la publication de ses résultats. Le titre a perdu 4,69% sur la journée, à 56,11 euros l'action, après avoir annoncé une chute de près de 17% du résultat net au premier semestre 2014.

Le ton monte entre Moscou et Bruxelles

Mercredi, le CAC a clôturé en légère hausse, de 0,16% à 4.176 points, alors que la banque européenne pour la reconstruction et le développement annonçait suspendre ses prêts à la Russie, pourtant parmi ses plus importants bénéficiaires. De son côté, Moscou prévenait Kiev que si l'Ukraine signait trop vite son traité de coopération commerciale avec l'Europe, leurs échanges en pâtiraient.

L'indice parisien a encore accentué sa croissance jeudi, en gagnant 0,78% à 4.410 point. Le CAC avait évolué dans le vert toute la journée, porté par le rebond de la croissance en Europe, dont atteste l'indice PMI paru le matin.

Technip impacté par la Russie

Les marchés ont peu réagi à l'annonce de nouvelles sanctions européennes contre la Russie. Exception faite du titre Technip, qui a perdu 8,66% sur la journée, en raison des incertitudes sur le projet d'usine de liquéfaction du gaz russe Yamal, auquel est associé le groupe parapétrolier. La Bourse de Moscou, elle, a perdu entre 5 et 7% depuis mercredi dernier et le crash du MH17 en Ukraine.

La semaine prochaine, la saison des résultats va s'intensifier. Il faudra regarder les résultats de Nissan et de Ryanair lundi, de BP, d'UBS et de Banco Espirito Santo mardi. L'indice du climat des affaires en zone euro sera publié mercredi, et le Comité monétaire de la Réserve fédérale américaine livrera son analyse et ses intentions pour l'économie US. Jeudi, Bruxelles donnera son estimation de l'inflation en zone euro. Et vendredi, Arcelor Mittal annoncera ses résultats du deuxième trimestre 2014.

N.G.