BFM Business

Ben Bernanke va conseiller le fonds Pimco

Ben Bernanke était accusé par certains d'être proche du fonds Pimco lorsqu'il était président de la Fed.

Ben Bernanke était accusé par certains d'être proche du fonds Pimco lorsqu'il était président de la Fed. - Chip Somodevilla - AFP

Après le fonds spéculatif Citadel, l'ancien président de la banque centrale américaine va rejoindre le premier gestionnaire obligataire au monde. Les premières critiques, elles, ne se sont pas faites attendre.

L'ancien président de la banque centrale américaine (Fed) Ben Bernanke va rejoindre Pimco, le premier gestionnaire obligataire au monde, qui se remet à peine du départ fracassant de son fondateur Bill Gross. Ben Bernanke sera conseiller, précise dans un communiqué Pimco (Pacific Investment Management Co), filiale de l'assureur allemand Allianz.

Outre son expertise en matière de finance et d'économie internationale, l'ancien banquier central "sera également en contact avec les clients" du fonds, est-il précisé dans le communiqué. "Je suis ravi de travailler avec les spécialistes en investissement de Pimco et de contribuer au processus d'investissement de la firme en tant que conseiller", a quant à lui réagi Ben Bernanke.

Déjà recruté en avril par un fonds spéculatif

Mi-avril, le fonds spéculatif américain Citadel Investment Group avait également recruté Ben Bernanke comme conseiller, ravivant les critiques sur les conflits d'intérêts et le pantouflage des hauts fonctionnaires. L'ancien patron de la Fed n'est pas lié par un accord d'exclusivité avec Citadel et pourra proposer ses services à d'autres firmes, avait-on précisé en avril.

Ancien conseiller économique de George W. Bush, M. Bernanke, âgé de 61 ans, a dirigé la Réserve fédérale américaine (Fed) de février 2006 à janvier 2014 et a, à ce titre, piloté la politique monétaire des Etats-Unis pendant l'une des périodes les plus difficiles de l'histoire économique récente.

Y.D. avec AFP