BFM Business

Affaire Madoff: l'administrateur du fonds de compensation se dédommage avant les victimes

Les victimes de Madoff qui peuvent prétendre aux dédommagements du fonds de compensation n'ont toujours rien reçu.

Les victimes de Madoff qui peuvent prétendre aux dédommagements du fonds de compensation n'ont toujours rien reçu. - Stéphane Chernin - AFP

Le fonds de compensation des victimes de l'affaire Madoff a beau avoir récupéré 4 milliards de dollars, ces dernières n'ont encore rien touché. Son gestionnaire, lui, s'est déjà versé 39 millions de dollars.

Colère des victimes de l'arnaque à grande échelle de Bernard Madoff, le financier condamné à 150 ans de prison en 2009. Ces personnes, dont le montant cumulé des spoliations atteindrait plus de 60 milliards, n'ont toujours pas récupéré le moindre centime du fonds de compensation mis en place par la justice américaine.

Pire, raconte Business Insider: l'administrateur de ce fonds, qui a récupéré quelque 4 milliards de dollars de dotation, s'est déjà versé à lui-même près de 40 millions de dollars de frais de gestion de ce fonds. "Il est très frustrant que des gens gagnent de l'argent grâce aux fonds récupérés pour les victimes alors que ces dernières n'ont encore rien obtenu", s'est offusquée une membre d'une famille qui a perdu quelque 5 millions de dollars dans l'escroquerie Madoff.

4 milliards à distribuer

Ce scandale a éclaté après que, sous la pression des médias, le département américain de la justice a dévoilé comment, depuis 8 ans et demi maintenant, le fonds récupère de l'argent. C'est dans ces données fournies par le DOJ qu'on découvre le montant des paiements que s'est octroyé l'administrateur, l'avocat Richard Breeden.

On y apprend par ailleurs qu'il a réussi à doter le fonds de 2,4 milliards récupérés sur des saisies sur le patrimoine d'un proche de Madoff soupçonné d'être un des principaux bénéficiaires de l'arnaque: le défunt Jeffry Picower. Il a aussi glané 1,7 milliard de dollars auprès de la banque JPMorgan, accusée d'avoir détecté la pyramide de Ponzi et d'avoir fermé les yeux.

Des premiers versements en 2017?

Mais donc, les premiers dédommagements que devaient percevoir 40.000 personnes en 2016 n'ont jamais été versés. Sur son site internet, le fonds explique que le traitement des réclamations est chronophage, et que la paperasse produite par les victimes serait insuffisante. "Nous prévoyons maintenant que la distribution commence en 2017, et soit plus importante que prévu", affirme Richard Breeden.

Le liquidateur judiciaire de l'entreprise Bernard L. Madoff Investment Securities, lui, a déjà versé 9 milliards de dollars aux victimes depuis 2009. Mais à la différence de Richard Breeden, l'avocat Irving Picard n'accepte que les dossiers des clients directs du fonds Madoff, pas ceux des clients indirects, qui avaient placé leurs avoirs dans d'autres fonds eux-mêmes arnaqués par le financier. De ce fait, argue l'administrateur mis en cause, les démarches du cabinet d'Irving Picard pour vérifier le préjudice réel des victimes sont moins compliquées que celles que lui a à mener. 

N.G.