BFM Business

Geoffroy Roux de Bézieux estime qu'un vaccin "peut changer la donne"

Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, était l'invité ce lundi soir du Grand Journal de l'Eco sur BFM Business.

L'annonce ce lundi par le laboratoire américain Pfizer d'un vaccin efficace "à 90%" contre le coronavirus, le début du bout du tunnel pour les entreprises?

C'est une bonne nouvelle, une lumière", a réagit Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, qui était l'invité ce lundi soir du Grand Journal de l'Eco sur BFM Business.

"Ce que j'espère, et ce que j'entends dans les milieux médicaux, c'est qu'il y aura plusieurs vaccins. Il en faut, parce qu'on va avoir besoin de beaucoup de vaccins pour que ce soit produit en masse. On voit bien que la pandémie continue, et il n'y a que le vaccin qui y mettra fin, ou en tout cas qui limitera sa diffusion. C'est une bonne nouvelle, on ne va bouder notre plaisir. On en a besoin en ce moment", a poursuivi le président du syndicat patronal.

"Il faut tempérer"

Ce vaccin "peut changer la donne, mais attendons quand même d'avoir le fin mot de l'histoire. Et surtout quand seront-ils disponibles en masse? Après, il faut que aussi les Français, et les citoyens du monde, acceptent de se faire vacciner. Tout cela n'est pas aussi simple que 'il y a le vaccin et c'est réglé'. Il faut tempérer", a néanmoins nuancé Geoffroy Roux de Bézieux.

J. B.