BFM Business

Etats-Unis: Elizabeth Warren rassure Bill Gates sur le montant de ses impôts si elle devient présidente

Bill Gates paierait actuellement 10 milliards de dollars d'impôts chaque année.

Bill Gates paierait actuellement 10 milliards de dollars d'impôts chaque année. - AFP

Elizabeth Warren, candidate démocrate, a rassuré le milliardaire américain qui s’inquiétait de devoir payer 100 milliards de dollars d’impôts, soit la totalité de sa fortune estimée par Bloomberg, si elle devient Présidente des Etats-Unis.

Non, Bill Gates ne paiera pas 100 milliards de dollars d’impôt. C’est ce que la démocrate Elisabeth Warren, qui se présente pour les élections présidentielles de 2020, a tenu à préciser sur Twitter, réagissant à l’inquiétude du milliardaire.

Car c’est l’un des points phares de sa campagne: la taxation des grandes fortunes. Warren propose notamment d’augmenter les impôts sur les sociétés et sur les riches et de démanteler les géants de la technologie.

Le fondateur de Microsoft n’est pas foncièrement opposé à une augmentation de ses impôts. Mais celui qui se dispute la première fortune mondiale avec Jeff Bezos (Amazon) et Bernard Arnault (LVMH) fixe des limites. "J'ai payé plus de 10 milliards de dollars d'impôts. J'en ai payé plus que quiconque", défendait Bill Gates lors d’une conférence ce mercredi.

"Je veux bien payer 20 milliards. Mais si vous me dites que je dois payer 100 milliards de dollars, il faut que je calcule combien il va me rester", a-t-il ajouté, mi-sérieux mi-plaisantin. Forbes estime sa fortune à 96,5 milliards de dollars.

Promesse

Elizabeth Warren lui a alors répondu sur Twitter: elle promet que la taxe sur les grandes fortunes ne serait pas de 100 milliards de dollars :

Elle se dit alors prête à le rencontrer en personne pour lui donner le montant exact de ses impôts si elle est élue. La sénatrice riposte aux propos du milliardaire qui doutait de son "ouverture d’esprit" et se demandait "si elle accepterait seulement de s'asseoir avec quelqu'un qui possède beaucoup d'argent"…

Evasion fiscale

Bill Gates a longtemps eu la réputation de l’homme le plus généreux du monde à travers sa fondation philanthropique. Mais certains analystes nuancent cette image, montrant que ses actions caritatives servent ses intérêts et qu’il pratique massivement l’évasion fiscale.

En tout cas, quand on lui a demandé qui il choisirait comme Président entre Trump et Warren, le milliardaire n’a pas donné de réponse claire.

Fanny Guyomard avec AFP