BFM Business

Week-end sans trains gare de Lyon: la SNCF se dote d'une nouvelle tour de contrôle

La gare de Lyon sera totalement fermée à la circulation ce week-end afin de réaliser des travaux. Un blocage inédit destiné à la mise en place d'une nouvelle tour de contrôle ferroviaire.

Les équipes de la SNCF auront 48 heures chrono pour boucler les travaux. Ils seront 400 mobilisés ce week-end pour mettre en service la nouvelle tour de contrôle de la gare de Lyon, qui restera fermée à la circulation. Une opération de grande ampleur qui débute ce vendredi soir à minuit et s'achèvera dimanche à la même heure.

Les travaux visent à moderniser la gestion de la circulation des trains, actuellement assurée par des postes de contrôle qui datent de 1933. A l'heure actuelle, l'actionnement des postes d'aiguillage se fait encore manuellement, les travaux vont donc consister à installer des aiguillages modernes et automatisés. 

"On passe d'un poste d'aiguillage de 1933 à une technologie du 21e siècle pour pouvoir commander l'ensemble des installations de cette zone", résume Laurent Quelet, directeur circulation SNCF réseau Ile-de-France.

Une nouvelle tour de contrôle à Vigneux-sur-Seine

Actuellement, deux postes d'aiguillage situés à Paris contrôlent la circulation de la gare de Lyon mais aussi de la gare de Bercy. Pendant ce week-end, les agents SNCF vont faire basculer ces installations de l'ancien système vers une une nouvelle tour de contrôle ferroviaire située à Vigneux-sur-Seine. Elle télécommander à distance la circulation des trains.

"Avec cet outil moderne on préenregistre l'ensemble des trains qui doivent circuler sur la journée(...). L'aiguilleur qui est maintenant dans cette salle a comme mission de s'assurer que le programme se déroule conformément aux prévisions et dès qu'il se passe un événement sur le réseau il intervient pour essayer de corriger la situation", poursuit-il. 

Des infos qui remontent jusqu'aux voyageurs

Sur des écrans, les aiguilleurs pourront superviser les dix premiers kilomètres du réseau de la gare de Lyon, environ 1.000 circulations par jour. Cette modernisation devrait permettre d'accélérer la détection et la résolution des problèmes par les agents mais sera aussi utile directement aux voyageurs.

"Quand le train se déplace sur l'ensemble ferroviaire, il passe sur des pédales, des localisateurs qui vont faire remonter cette information et puis ça va même irriguer jusqu'à l'information voyageur, la centrale de téléaffichage de gare de Lyon mais aussi votre iPhone où vous pouvez consulter le retard en ligne d'un train", ajoute Olivier Leleu, chef de projet. 

Des phases de test auront lieu dès samedi après-midi et pendant tout le week-end, pour s'assurer que le système soit opérationnel lundi matin et que chacun puisse prendre son train.

Carole Blanchard