BFM Business

Voiture électrique: comment profiter du "bonus Royal" à 10.000 euros?

Les automobilistes qui échangent leur diesel de plus de 15 ans contre une électrique neuve toucheront une prime de 10.000 euros.

Les automobilistes qui échangent leur diesel de plus de 15 ans contre une électrique neuve toucheront une prime de 10.000 euros. - BERTRAND GUAY - AFP

La super-prime de 10.000 euros pour l'achat d'un véhicule propre entre en vigueur le 1er avril. A qui s'adresse-t-elle, et quelles conditions  faut-il remplir pour en bénéficier?

A compter de ce  mercredi 1er avril, la France donne un sacré coup d'accélérateur sur l'automobile propre. A l'instigation de la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, l'Etat va verser jusqu'à 10.000 euros de bonus aux acquéreurs d'une voiture électrique. Ce dispositif annoncé par Ségolène Royal, en février doit inciter le plus grand nombre à mettre à la casse leur vieux véhicule polluant et à passer à la motorisation la plus vertueuse possible en terme environnemental. Les conditions d'application de cette super-prime ont été dévoilées ce mardi 31 mars au Journal Officiel.

Pour pouvoir en bénéficier, il faut 

> Être un particulier, propriétaire de son véhicule depuis plus d'un an

> Que son auto actuelle soit un diesel

> Qu'elle ait été mise en circulation avant le 1er janvier 2001

> Qu'elle soit immatriculée en France

> Qu'elle ait passé le contrôle technique

> Que le propriétaire ait remboursé l'éventuel prêt contracté pour l'achat de sa voiture

> Remettre son ancien véhicule à la casse dans les six mois qui suivent l'achat ou la location longue durée d'une électrique

Un montant modulé en fonction du modèle acheté

Le montant du super-bonus, qui remplace l'actuelle prime à 200 euros, est plafonné à 10.000 euros. Mais la "prime Royal", annoncée au Journal Officiel, oscille en réalité entre 2.500 et 3.700 euros en fonction des caractéristiques du véhicule acheté. Elle n'atteint 10.000 euros qu'en s'ajoutant aux aides qui existent déjà. Des aides qui, elles, s'échelonnaient jusqu'à 6.300 euros. Voici ce que vous pouvez toucher, si vous répondez à toutes les conditions précitées 

> 10.000 euros (6.300 d'aides existantes + 3.700 de "bonus Royal") pour l'achat d'un véhicule tout électrique (ou hybride toute dernière génération, très légère, qui émettrait moins de 20 grammes de dioxyde de carbone au kilomètre). 

> 6.500 euros (4.000 euros d'aides existantes + 2.500 de "bonus Royal") pour l'achat d'une hybride dite "plug-in", celles des dernières générations, dont le moteur électrique dispose d'une autonomie de 30 à 50 kilomètres. Comme par exemple la Porsche Cayenne hybride ou l'Audi A3 e-tron.

> 500 euros pour les ménages non-imposables qui achètent une hybride d'entrée de gamme, ou de première génération, du type de la Prius de Toyota, dont le moteur électrique n'excède pas les 5 kilomètres d'autonomie. Elle s'applique aux mêmes ménages qui achèteraient une voiture parmi les plus récentes, à motorisation diesel ou essence, mais tellement légère qu'elle n'émettrait pas plus de 110 grammes de dioxyde de carbone par kilomètre. Comme par exemple la 208. 

Nina Godart
https://twitter.com/ninagodart Nina Godart Journaliste BFM Éco