BFM Business

Voies sur berge: la Région confirme le projet de bus propre sur les quais hauts

Réagissant au bilan d’Airparif sur la fermeture des voies sur berge, la mairie de Paris en appelait lundi à la responsabilité de Valérie Pécresse pour créer une ligne de bus permettant de décongestionner le secteur. Le projet est bien sur les rails répond la Région.

"Nous renouvelons notre proposition de créer un bus à haut niveau de service sur les quais hauts", expliquait lundi Christophe Najdovski, maire adjoint en charge des Transports, après le bilan mitigé d'Airparif sur la fermeture des voies sur berge

Ce projet qui vise à faciliter les déplacements au coeur de Paris et à créer une nouvelle alternative à la voiture avait été annoncé en début d'année par la maire de Paris. Mais la réalisation de cette nouvelle ligne est soumise à l'engagement de la Région et d'IDF Mobilités (ex-Stif). Lundi Christophe Najdovski a lancé un appel à la Région:

"Paris est prête à conduire les aménagements de voirie nécessaires, mais Valérie Pécresse et le Conseil régional, en charge des transports en commun, doivent confirmer qu'ils prendront bien leur part dans ce projet."

Dans un tweet, la maire de Paris appuie elle aussi l'appel de son adjoint. "Nous attendons que la Région s'engage", écrit-elle. 

"Des polémiques stériles"

Un appel inutile répond la Région qui assure être déjà engagée sur ce projet. "Ce n'est pas nouveau, Christophe Najdovski essaie de botter un peu en touche sur le rapport qui est rendu sur la pollution à Paris, mais sur ce projet-là, nous sommes en accord parfait", réplique Stéphane Baudet, vice-président de la Région et d'IDF-Mobilités. Une réunion publique, organisée par la mairie de Paris se tient d'ailleurs ce jeudi pour échanger sur les arrêts envisagés entre Hôtel de Ville et Gare de Lyon.

"Le projet est lancé par la Région, donc il faut arrêter de lancer des polémiques stériles consistant à dire que la Région et Valérie Pécresse ne seraient pas sur ce projet. Il est fait et il a été voté", appuie-t-il encore. 

Le vote en question est intervenu à l'occasion de l'adoption du nouveau plan de bus. Dans ce cadre, la ligne 72 qui relie actuellement le parc de Saint-Cloud à l'Hôtel de ville sera prolongée jusqu'à gare de Lyon par les quais. Ces changements doivent intervenir d'ici à la fin 2018. La région confirme la mise en place de bus électriques sur cette ligne. Cette ligne de bus pourrait préfigurer un tramway, voulu par la mairie de Paris.

C. B