BFM Business

Trafic: 650 km de bouchons à la mi-journée sur les routes

Il va falloir s'armer de patience et de prudence si vous prenez la route en ce samedi classé noir et rouge dans le sens des départs.

Il va falloir s'armer de patience et de prudence si vous prenez la route en ce samedi classé noir et rouge dans le sens des départs. - -

Après un record de bouchons battu le week-end dernier sur les routes de France, la journée de ce samedi s’annonce tout aussi chargée. Bison Futé voit noir en Rhône-Alpes et sur le pourtour méditerranéen, rouge ailleurs. Tout ce qu’il faut savoir.

Il va de nouveau falloir s'armer de patience, ce samedi, sur les routes de France. Le trafic était dense en Vallée du Rhône pour ce nouveau chassé-croisé des vacanciers, classé rouge et noir sur les routes où le cumul des bouchons atteignait 650 km à midi, loin de l'affluence record du week-end dernier.

"On a enregistré vers 10 heures une brusque montée du trafic" avec en une heure un quasi doublement du cumul de bouchons, a expliqué Patrick Benoît, chef de division du Centre national d'information routière (CNIR, "Bison Futé", ndlr).

Ce nouveau chassé-croisé ne devrait toutefois pas égaler le record de 994 km d'encombrements - l'équivalent d'un trajet Lille-Biarritz totalement embouteillé - atteint samedi dernier.

90 minutes d'attente pour le tunnel du Mont-Blanc

Sans surprise, les bouchons se situaient surtout dans la Vallée du Rhône où l'autoroute A7 était "saturée" par endroits, avec notamment 46 km de bouchons à la barrière de péage de Reventin et 19 km à Valence.

Dès 9h30, les automobilistes roulaient en accordéon entre Lyon-sud, Valence et Bollène et il fallait compter 3H10 contre 1H40 habituellement pour rejoindre Orange (Vaucluse). Pour éviter que le trafic ne s'engorge, les traditionnelles mesures de limitation de vitesse - de 130 km/h à 110 ou 90 km/h - ont été mises en place sur certains tronçons de l'A7, dans les deux sens.

Les vacanciers devaient également être patients en Haute-Savoie, au péage du tunnel du Mont-Blanc - rouvert depuis vendredi matin -, où le temps d'attente était de 2h15 an milieu de journée.

Un pic attendu en début d'après-midi

Difficultés également dans le sud sur l'A9, avec 10 km de bouchons à hauteur de Montpellier et 12 km vers Perpignan. Ainsi que dans le sud-ouest, sur l'A10 au nord-est de Bordeaux où les automobilistes roulaient pare-choc contre pare-choc sur une vingtaine de kilomètres.

Sur l'A71, au nord de Clermont-Ferrand, les automobilistes étaient ralentis sur 27 km à Gannat, et sur 10 km à Clermont."C'est bien moindre que la semaine dernière mais c'est conforme aux prévisions et aux horaires", a souligné Patrick Benoît, qui prévoit un "pic" de 700 à 750 km de bouchons vers 13 heures. A la même date, l'an dernier, un pic de 731 km de bouchons avait été atteint à la mi-journée.

Des difficultés sur l'A10

Toujours dans le sens des départs, des difficultés étaient signalées dans l'Ouest, sur l'A10, avec 19 km de bouchons au nord de Bordeaux et 8 km sur l'A61 à Toulouse.

Les difficultés étaient moindres dans le sens des retours, avec 15 km de bouchons sur l'A8 à Aix-en-Provence et 4 km sur l'A7 à Bollène.

Bison Futé a classé la circulation "rouge" au niveau national dans le sens des départs, orange dans le sens des retours pour la journée de samedi. Dimanche est classé vert pour les départs, orange en Rhône-Alpes, Auvergne et sur le pourtour méditerranéen dans le sens des retours.

Jé. M. avec AFP