BFM Business

Tesla va-t-il devoir renoncer à la Chine?

Tesla va passer devant une cour de justice chinoise début août.

Tesla va passer devant une cour de justice chinoise début août. - -

Un homme d'affaire chinois attaque le constructeur de voitures électriques en justice. Il l'accuse de violation de marque déposée.

Les ambitions de Tesla en Chine sont menacées. Le constructeur de voitures électriques est attaqué en justice par l'homme d'affaires Zhan Baosheng pour violation de marque déposée. Ce dernier réclame l'arrêt immédiat de toute vente de véhicules Tesla dans le pays.

C'est un coup dur pour Tesla qui vient tout juste de commencer ses livraisons de modèles S en Chine, le plus gros marche automobile au monde. Et c'est surtout une surprise: le patron de Tesla connait bien le patron chinois. Cela fait un moment que les deux hommes essayaient de trouver un terrain d'entente.

4 millions de dollars de dédommagements

Zhan Baosheng a déposé la marque Tesla en 2006 en Chine. Il semblait être arrivé à un compromis en début d'année. C'est pour cela que l'américain avait démarré sous processus de conquête de la Chine avec la livraison de ses premiers modèles en avril dernier.

Retournement donc aujourd'hui, l'homme d'affaire Chinois réclame l'arrêt immédiat des ventes de véhicules Tesla dans le pays, l'arrêt de tout marketing, la fermeture des showroom Tesla ainsi qu'un chèque de 4 millions de dollars de dédommagements.

L'affaire sera entendue par une cour chinoise début août. Une pilule dure à avaler pour Tesla qui espérait faire de la Chine son plus gros marché d'ici à 2015 et qui reflète les difficultés rencontrées par les compagnies étrangères qui veulent s'implanter dans le pays. On se souvient des 60 millions de dollars qu'Apple avait dû débourser l'année dernière pour pouvoir utiliser sa marque iPad en Chine.

Sabrina Quagliozzi