BFM Business

SNCF: le taux de grévistes en baisse mercredi

3 TGV sur 4 circulent ce mercredi.

3 TGV sur 4 circulent ce mercredi. - Miguel Medina - AFP

"De nouvelles perturbations sont à signaler sur le réseau SNCF, mercredi 25 mai, avec notamment 3 TGV sur 4 et 4 RER sur 5 en circulation. Mais la mobilisation des cheminots accuse une légère baisse. "

Le trafic SNCF était perturbé mercredi matin mais "moins que la semaine dernière", a indiqué la compagnie ferroviaire. Le taux de participation à la grève lancée par la CGT-Cheminots et SUD-rail s'établissait en effet dans la matinée à 10,6%, contre 15% mercredi dernier, selon la direction.

Dans le détail, 3 TGV sur 4 et 4 RER sur 5 sont en circulation, tandis qu'en province, la compagnie ferroviaire annonce 2 TER sur 3 et 6 Intercités sur 10.

Il s'agit du cinquième épisode de grève des cheminots SNCF depuis début mars pour défendre leurs conditions de travail. Ce mouvement s'inscrit également dans la contestation du projet de loi El Khomri.

En région parisienne, le trafic est "normal" sur la ligne A du RER, ainsi que les lignes H et K du Transilien, et quasi normal (90%) sur le RER D. Sur les lignes B et U, environ 4 trains sur 5 circulent. Sur le RER E et la N, 3 trains sur 4 roulent.

Les liaisons les plus touchées sont les Transilien J, L et R, avec 1 train sur deux, ainsi que le RER C et la ligne P, avec 2 trains sur 3.

Les quatre syndicats de la SNCF appellent à une grève dure

La semaine dernière, la SNCF avait dénombré environ 15% de grévistes, alors que la CGT-cheminots, qui appelle à des grèves reconductibles chaque mercredi et jeudi, compte "plus d'un cheminot sur trois".

Mardi, la CGT, premier syndicat à la SNCF, a déposé à son tour un préavis de grève à compter du 31 mai à 19h, pour peser dans la phase finale de négociations sur les conditions de travail des cheminots.

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF appellent donc désormais les cheminots à une grève dure, reconductible de jour en jour. L'Unsa (deuxième force) et la CFDT (quatrième) avaient déjà lancé des préavis illimités à partir du 31 mai dans la soirée et Sud-rail (troisième) couvre les cheminots depuis une semaine par un préavis reconductible, jusqu'au 11 juillet.

Y.D. avec AFP