BFM Business

Singapore Airlines transforme ses A380 en hôtels de luxe

La compagnie aérienne vient de dévoiler le futur aménagement de ses Airbus A380. À bord, six suites d’un luxe inouï. Même en business, les sièges pourront se transformer en lit double.

Plus fort qu’Etihad Airways? Ou que Qatar Airways? Les passagers auront le dernier mot. Mais le nouvel aménagement des A380 de Singapore Airlines permet clairement à la compagnie nationale de la Cité-État de rester dans le top 3 des compagnies qui offrent les prestations les plus généreuses aux passagers prêts à payer le prix fort.

Ceux qui ont l'habitude de voyager en première classe auront droit à une expérience quasiment équivalente à celle d’un hôtel de luxe. Six "suites" leur seront réservées. Les passagers en couple pourront choisir celles équipées d’un lit double. Et avant d’y prendre place, ils pourront se changer dans un vaste dressing doté d'une grande armoire, et se débarbouiller dans une salle de bain où ils pourront vraiment prendre leurs aises. En revanche, Singapore a choisi de ne pas installer de douche à bord, à la différence d’Etihad ou d’Emirates, pionniers en la matière.

Le luxe avec une touche française grâce à Lalique 

Dans les suites, le repas est évidemment servi dans de la porcelaine, mais Singapore pousse le bouchon un peu plus loin en servant ses grands crus et ses champagnes d’exception dans des verres en cristal signés Lalique. La prestigieuse marque française est d’ailleurs largement présente dans cette partie de l’A380. Lalique fournit par exemple aussi le linge de lit, brodé cela va de soi.

Comme Etihad et Qatar, Singapore a également intégré le fait que les passagers qui s’offrent la business ne voyagent pas tous pour affaire. Une partie des sièges (ceux qui n’offrent pas une vue depuis les hublots) sont équipés de cloison amovibles. La nuit venue, une hôtesse peut les enlever et permettre à un couple de dormir côte à côte dans un "lit double" de 127 cm de large sur 198 cm de long.

Premier vol le 18 décembre

Pour faire partie des premiers passagers à en profiter, il faudra prendre des billets pour Sydney. C’est en effet l’A380 assurant les rotations entre Singapour et la plus grande ville d’Australie qui sera le premier de la flotte à bénéficier de ce réaménagement complet (6 suites, 78 en business, 44 en premium economy et 343 en classe économique). Le premier vol dans cette nouvelle configuration est programmé pour le 18 décembre. L'aller-retour Singapour-Sydney en suite est vendu 5300 euros.

Singapore se donne deux ans pour réaménager quatorze exemplaires des super Jumbo d’Airbus qui seront désormais le fleuron de sa flotte. Montant de l’investissement: 730 millions d’euros. Par comparaison, Air France a consacré 500 millions d’euros à la rénovation de 44 de ses Boeing 777.

Pierre Kupferman
https://twitter.com/PierreKupferman Pierre Kupferman Rédacteur en chef BFM Éco