BFM Business

Scandale Volkswagen: Seat plus impacté que prévu

Seat aurait équipé 700.000 voitures de moteurs truqués.

Seat aurait équipé 700.000 voitures de moteurs truqués. - Josep Lago - AFP

La semaine dernière, El Pais affirmait que 500.000 véhicules étaient équipés de moteurs truqués. Un porte-parole affirme que ce chiffre serait plus élevé.

Seat a été un peu plus éclaboussé par le scandale Volkswagen que ce que certains pensaient. La semaine dernière, El Pais affirmait que 500.000 véhicules étaient équipés du moteur truqué. Un porte-parole du constructeur vient d'avouer que ce chiffre serait plus proche de 700.000.

Il n'a pas détaillé quels étaient les modèles concernés mais a assuré que "les propriétaires des véhicules équipés de moteurs EA189 seront convoqués" dans des centres techniques. 

La marque automobile, rachetée par Volkswagen dans les années 1980, "a décidé de suspendre temporairement les ventes et les livraisons de tous les nouveaux véhicules Seat avec un moteur diesel EA189", a-t-il précisé. Elle va aussi lancer une page internet pour répondre aux questions de ses clients.

3.000 voitures équipées de ce moteur

Le géant automobile allemand VW, à travers ses marques Seat, Volkswagen, Audi et Skoda, possède encore en Espagne un stock d'environ 3.000 voitures équipés de ce moteur répondant à l'ancienne norme européenne anti-pollution Euro 5. Elle a été remplacée au 1er septembre par la norme Euro 6.

Volkswagen, fort de ses 12 marques, est au coeur d'un énorme scandale après avoir, la semaine dernière, avoué qu'il a équipé 11 millions de véhicules à travers le monde d'un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution. Sur ce total, la tricherie concerne 5 millions de voitures de marque Volkswagen (VW), 2,1 millions de berlines haut de gamme Audi, 1,2 million de la marque tchèque Skoda et 1,8 million de véhicules utilitaires VW.

>> Cliquez ici pour tout savoir du scandale Volkswagen

D. L. avec AFP