BFM Business

Ryanair renonce à lancer des vols à destination de l'Ukraine

Ryanair est en litige avec l'aéroport de Kiev.

Ryanair est en litige avec l'aéroport de Kiev. - Lex van Lieshout- AFP

La compagnie aérienne à bas coûts annule son projet. Un différend avec l'aéroport de Kiev serait à l'origine de cet abandon.

Ryanair a annoncé qu'elle annulait son projet de lancer des vols à destination de l'Ukraine, invoquant des promesses non tenues de la part du principal aéroport de Kiev. "Malheureusement, l'aéroport de Kiev a choisi de protéger les compagnies aériennes à haut coût, parmi lesquelles Ukraine International Airlines", a indiqué la compagnie aérienne irlandaise à bas coûts dans un communiqué, sans donner de précisions sur son litige avec Kiev.

Cette annulation entraînera, selon la compagnie irlandaise, la perte de plus de 500.000 passagers par an et de 400 emplois pour les aéroports de Kiev, la capitale, et de Lviv, ville au potentiel touristique important, située l'ouest de l'Ukraine, près de la frontière polonaise.

"L'Ukraine n'est pas encore une destination assez mature"

"Nous regrettons le fait que l'aéroport de Kiev a démontré que l'Ukraine n'est pas encore une destination assez mature et fiable pour les investissements de Ryanair", a déclaré le directeur commercial de la société, David O'Brien, cité dans le communiqué.

Ryanair va transférer les capacités qu'elle prévoyait pour l'Ukraine vers d'autres marchés tels que l'Allemagne, Israël et la Pologne, a-t-il ajouté. La compagnie aérienne dessert uniquement des destinations court et moyen-courrier, essentiellement en Europe mais aussi vers le Maroc et les Canaries.

D. L. avec AFP