BFM Business

Routes: trafic chargé en direction du Sud, mais le pire est passé

Le Centre national d'information routière a dénombré 250 km de bouchons cumulés samedi à la mi-journée (photo d'illustration).

Le Centre national d'information routière a dénombré 250 km de bouchons cumulés samedi à la mi-journée (photo d'illustration). - -

Le trafic était chargé samedi en direction du Sud de la France, journée classée "rouge" par Bison Futé. Les principales difficultés se concentraient sur le Sud-Est et la région lyonnaise.

Bison Futé avait vu "rouge" pour ce samedi. Le trafic était effectivement chargé en matinée sur les routes en direction du Sud de la France, avec environ 250 km de ralentissements cumulés à la mi-journée.

Le pire devrait cependant être passé. "On pense avoir atteint le pic à 12h20 avec 271 km de bouchons", a déclaré en début d'après-midi le chef de salle du Centre national d'information routière (Cnir) à la mi-journée. En région parisienne, seuls neuf kilomètres de bouchons ont été décomptés.

>> Consulter le bulletin d'information routière de Bison Futé

A la mi-journée, les principales difficultés concernaient l'A7 dans la vallée du Rhône. Des bouchons se sont formés en matinée autour de l'agglomération lyonnaise, où les autorités redoutaient de grosses difficultés de circulation avec l'arrivée d'une étape du Tour de France dans l'après-midi.

Toujours en direction du Sud, la circulation était ralentie au sud de Valence sur 36 kilomètres. Le temps de trajet pour rallier Lyon à Orange était de 2h50 samedi à la mi-journée, au lieu de 1h40 habituellement.

Accidents autour de Narbonne, Béziers et Bordeaux

Trois importants accidents ont par ailleurs engendrés localement des difficultés dans les régions de Narbonne, Béziers et Bordeaux.

A la suite d'un gros accident de poids lourd survenu à l'aube sur l'autoroute A9 au niveau d'Armissan, au sud de Narbonne (Aude), des bouchons sur une vingtaine de kilomètres persistaient à la mi-journée.

En direction de l'Espagne dans le secteur de Béziers, l'A9 était coupée pour les usagers en provenance de l'A6, en raison d'un autre accident.

Enfin, vers midi, la circulation était également ralentie autour de Bordeaux, avec une trentaine de kilomètres de bouchons cumulés. En cause: une collision entre une voiture et un poids lourd sur l'A660 dans laquelle cinq hommes ont péri samedi matin. Une voie restait neutralisée aux abord de l'accident.

Les liaisons Paris-Limoges interrompues

Par ailleurs, le trafic ferroviaire restait partiellement paralysé au départ et à l'arrivée de la gare de Paris-Austerlitz. Depuis le déraillement d'un train en gare de Brétigny-sur-Orge vendredi soir, les liaisons avec Orléans, Limoges et Toulouse sont interrompues. La SNCF recommande aux nombreux voyageurs de reporter leur déplacement.

M. T. avec AFP