BFM Business

Renault revendique la place de "premier constructeur mondial"

VIDÉO - Auditionné à l'Assemblée nationale ce mercredi, Carlos Ghosn, le PDG de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a affirmé que celle-ci pouvait désormais se prévaloir du titre de "premier constructeur automobile au monde".

Qui de Volkswagen, Toyota ou Renault a remporté, en 2017, le titre de premier constructeur mondial? Auditionné par la Commission des finances de l'Assemblée nationale, Carlos Ghosn s'est montré catégorique. L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, qu'il préside, "est le premier groupe automobile mondial". 

"Avec 10,6 millions de véhicules vendus en 2017, l'alliance est le premier groupe automobile mondial. Ça vient d'être confirmé", a affirmé Carlos Ghosn devant les députés. "Il n'y a plus de discussion possible, ce n'est pas un objectif mais une satisfaction", a-t-il ajouté. 

Au sein de l'alliance, seul le groupe Renault a déjà communiqué ses résultats commerciaux. Ils sont en hausse de 8,5%. L'an dernier, ses marques Renault, Dacia, Samsung Motors, Alpine et Lada ont écoulé 3,8 millions de véhicules. Les deux constructeurs japonais dévoileront, eux, officiellement leurs résultats au cours du deuxième trimestre 2018.

Selon des données fournies en exclusivité pour BFM Business par le cabinet spécialisé Inovev, l'an dernier, le groupe Nissan (Nissan, Datsun, Infiniti) a produit 5,68 millions de véhicules. De son coté, Mitsubishi a précisément produit 1.169.836 voitures. Enfin, 3.678.613 véhicules sont sortis des usines du groupe Renault. En additionnant ces volumes, l'alliance aurait donc produit 10.528.448 véhicules l'an passé. Un résultat assez proche de celui annoncé par Carlos Ghosn.

Le classement dépend fortement des contenus agrégés 

Outre-Rhin, le groupe Volkswagen a indiqué avoir vu ses ventes augmenter de 4,3% en 2017. Composé des marques Volkswagen, Audi, Seat, Skoda, Porsche, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Man et Scania, le géant allemand a vendu 10,74 millions de véhicules. "Mais avec 200.000 poids lourds qui ne doivent pas être comptabilisés", estime Carlos Ghosn.

Mais pour définir qui est le premier constructeur automobile mondial, les ventes de l'ensemble des modèles produits par les constructeurs sont agrégées. Qu'il s'agisse de voitures ou de véhicules utilitaires mais aussi de bus, cars ou de camions.

À la différence de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, le groupe Volkswagen détient dans son vaste portefeuille de marques deux fabricants de poids lourds: les constructeurs Man et Scania. Si leur production reste modeste (136.091 véhicules selon Inovev), elle suffit toutefois à jouer sur le classement mondial.

Ainsi, d'après le cabinet spécialisé, le groupe Volkswagen conserverait sa place de numéro un mondial tandis que l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi s'offrirait la seconde place du classement. Enfin, la troisième place reviendrait au groupe Toyota (Toyota, Lexus, Daihatsu et Hino). Ses résultats commerciaux n'ont pas encore été dévoilés, mais ses dirigeants tablent sur des ventes en hausse de 2%, à 10,35 millions d'unités. 

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV