BFM Business

Renault en Algérie, ça avance

BFM Business

C'est à l'Ouest de l'Algérie, près d'Oran, que serait finalement construite l'usine Renault. Il aura fallu plus de 15 mois de négociations pour que les deux parties parviennent à un accord. Dans un premier temps, le site sera configuré pour fabriquer 75 000 voitures par an.

Produire localement va donner à Renault un avantage compétitif considérable. Le constructeur ne sera plus soumis aux droits de douanes sur les véhicules neufs importés, une taxe qui atteint les 25 %. De quoi pouvoir pratiquer des tarifs largement inférieurs à la concurrence, et notamment Peugeot, dont l'Algérie est l'un des principaux marché en Afrique du Nord.

Cette usine Renault serait configurée sur la base des nouveaux sites de l'alliance Renault-Nissan. En clair, elle devrait être capable de produire pour les différentes marques des deux alliés. Il s'agirait d'une première étape: le gouvernement algérien fera le maximum pour inviter Renault à doubler les capacités de production de cette usine. 

Mathieu Sévin