BFM Business

Renault dévoile les premières images de l'Alpine

À quelques jours du salon de Genève, Renault a dévoilé les premières images de l’Alpine et son nom: l'A110. Ce bolide marque le retour du constructeur dans les voitures de sport premium.

C’est un événement majeur de l’année pour le monde de l’automobile, mais il ne s’agit pas d’une voiture électrique ni d'une voiture autonome. Renault a dévoilé ce mardi 28 février les premières images de la nouvelle Alpine. Pour les amateurs de voitures de sport, ce jour est à marquer d’une pierre blanche. Ils sont 1.955 à en avoir commandé une en 2016 sans savoir à quoi elle ressemblerait vraiment. Ils ne connaissaient même pas son nom. Ce sera l'A110, comme son illustre aïeule. Autre référence, elle sera assemblée à Dieppe (Seine-Maritime), fief de Jean Rédélé, le papa de la marque Alpine qu'il a créée en 1955.

Sur les images diffusées par Alpine, la berlinette s’affiche dans une couleur qui rappelle celle du modèle original. En revanche, le losange Renault a disparu du capot. Quant à sa ligne, ce sera à chacun d’apprécier. L’avant rappelle la version historique, et l’arrière a été allongé, ce qui en fait une voiture plus fine que l'A110 pilotée par Bernard Darniche dans les années 70. Le pilote qui a remporté des trophées à son volant a d'ailleurs suivi de près l’élaboration du nouveau modèle (voir vidéo). 

-
- © Alpine

Cette nouvelle version affiche un poids de près d’une tonne. Elle est "dotée d’une plateforme et d’une carrosserie en aluminium pour un gain de poids optimal au service de l’agilité", précise le constructeur. Pour les performances, elle devrait disposer d’un moteur de 250 ch qui lui permettrait de passer de 0 à 100 km/h en seulement 4,5 secondes.

Reste encore à lever le voile sur les spécifications précises et le montant dont devront s’acquitter les 1.955 acheteurs, un chiffre qui fait référence à l’année de lancement du premier modèle. Michael Van der Sande, directeur général Alpine, laisse encore planer le suspense. Le prix pourrait se situer entre 55.000 et 60.000 euros. Le public en saura plus le 7 mars lors du salon de l’automobile de Genève où l’A110 sera exposée. En revanche, elle ne sera livrée qu’en fin d’année.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco