BFM Business

Rémunération des dirigeants d'Air France: appel à la grève le 7 mars

Appel à la grève le 7 mars

Appel à la grève le 7 mars - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Le syndicat CGT Air France s'insurge contre la hausse de la rémunération des dirigeants de l'entreprise à hauteur de 67% en 2016. Il réclame un "partage équitable" du revenu net évalué à 445 millions d'euros.

La CGT Air France a lancé un appel à la grève le 7 mars pour dénoncer la hausse de la rémunération des dirigeants de l’entreprise au cours de l’année 2016 : "Les salariés d’Air France dans de nombreux secteurs de l’entreprise sont scandalisés par l’annonce de l’augmentation de 67 % de la rémunération des 14 hauts-dirigeants d’Air France", précise le syndicat dans un communiqué avant d’ajouter que les dirigeants "se sont partagés une enveloppe de 5 millions d’euros, soit 357.143 euros chacun".

Si la direction a un temps essayé de masquer cette augmentation d’après les syndicats, celle-ci serait clairement visible dans les comptes annuels au 31 décembre 2016 remis aux élus du CCE. Des comptes qui révéleraient une hausse de la rémunération des dirigeants de deux millions d’euros par rapport à 2015.

La CGT demande un "partage équitable"

"Plutôt que de créer une cohésion dans l’entreprise, en agissant ainsi la direction confirme sa politique délibérée d’opposer entre les catégories professionnelles. Les salariés de l’entreprise, qui n’ont cessé de faire des efforts depuis le premier plan de départs volontaires (salaires bloqués, congés amputés, nouvelle grille d’emplois …), n’en peuvent plus de constater que les directions changent mais pas la politique de division au sein de l’entreprise" souligne le communiqué.

La CGT Air France réclame ainsi un partage équitable du résultat net de 2016, évalué à 445 millions d’euros, dont pourrait profiter les salariés. "Pour la direction les résultats ne sont pas suffisamment bons pour augmenter nos salaires de base, bloqués depuis 2012, mais sont visiblement largement suffisants pour augmenter les leurs !", explique le communiqué. Avant de conclure : "N’ayons confiance qu’en nous-mêmes, NOUS, salariés d’Air France, et donnons-nous les moyens tous ensemble de peser sur les négociations salariales qui se dérouleront les 7 et 10 mars prochains. Nous appelons l’ensemble des salariés d’Air France à la grève le 7 mars".

P.L