BFM Business

Réforme de la SNCF: Griveaux appelle à un "vote des usagers"

Benjamin Griveaux

Benjamin Griveaux - BFMTV

Le porte-parole du gouvernement a demandé le vote des usagers sur le pacte ferroviaire porté par l'exécutif. Il a par ailleurs assuré qu'il n'y aurait pas de privatisation.

Au lendemain du début de la "vot'action" des cheminots qui vont consulter durant une semaine les agents de la SNCF sur le pacte ferroviaire porté par le gouvernement, Benjamin Griveaux a appelé élargir le vote aux usagers.

"Moi, j'appelle à un autre vote: celui des usagers qui depuis des semaines maintenant subissent une situation qu'il n'ont pas choisie. Il y a 4,5 millions de nos concitoyens qui, chaque jour, utilise le service public ferroviaire pour se rendre au travail et rentrer le soir. [...] si on veut interroger, interrogeons les usagers", a lâché le porte-parole du gouvernement sur BFMTV.

Cette consultation organisée par les syndicats n'a aucune valeur juridique. Par ailleurs, "il y a une loi qui a été votée", a rappelé Benjamin Griveaux, assurant une nouvelle fois qu'il n'y aurait "pas de privatisation". "Nous l'avons inscrit dans le loi", a-t-il conclu.

Paul Louis