BFM Business

Ratp: voici les futures rames de la ligne 14 du métro parisien

"Alstom a dévoilé quelques images des rames qui équiperont dès 2019 la ligne automatique lorsqu'elle desservira Saint-Denis. Objectif de la RATP: accueillir davantage de passagers pour désengorger la ligne 13."

Les usagers de la ligne 14 du métro parisien ont de la chance. Les rames, relativement modernes, qui circulent sur la dernière-née du réseau de la RATP vont être remplacées d'ici la fin de la décennie par un modèle de trains automatiques sur pneu encore plus performant. Alstom vient d'en dévoiler le design et l'aménagement. Baptisée MP14, cette nouvelle rame comptera huit voitures au lieu de six, ce qui augmentera sa capacité. Les aménagements sont conçus pour "améliorer le voyage des passagers", insiste Alstom dans un communiqué.

Ses concepteurs ont repensé l'intérieur en dessinant des alcôves, supposées créer "à la fois convivialité et intimité" et faciliter la circulation des passagers. Alstom a également misé sur la sécurité. Outre un éclairage LED destiné à "ne permettre aucune zone d'ombre", le MP14 sera aussi équipé d'un système performant de vidéo-surveillance. Et bonne nouvelle pour les utilisateurs, sa ventilation s'adaptera aux conditions météorologiques, en produisant aussi bien de l'air chaud que réfrigéré.

Le MP14 sera plus convivial mais également plus écologique. "Le freinage 100% électrique du métro permet de récupérer l'énergie et de la réinjecter sous forme d'électricité dans le métro", souligne Alstom. De plus, cette méthode permet de limiter les particules fines émises par le frein mécanique. D'après le groupe, le MP14 "permet de réduire jusqu’à 20% la consommation énergétique des rames et la pollution de l’air" par rapport aux rames sur pneu les plus récentes du réseau parisien (MP05).

Désengorger la ligne 13

Pourquoi renouveler les rames de la ligne 14 alors qu'elles ne sont pas les plus vétustes de Paris? D'autres lignes auraient mérité un renouvellement aussi ambitieux. La ligne 13, par exemple, cristallise toutes les tensions. Une vidéo de 2015 montre également des portes qui ne se ferment pas ligne 10. Et sur la 7bis, les rames sont indéniablement vieillottes. En fait, la raison de l'effort porté sur la ligne 14 tient à l'évolution de son tracé. Elle est la colonne vertébrale du Grand Paris.

Remporté par Alstom en 2015, le contrat prévoit la livraison sur 15 ans de 217 trains pour 2 milliards d'euros. La première tranche, de 520 millions d'euros, porte sur 35 rames qui vont équiper cette ligne 14. Ces nouveaux trains, qui circuleront à partir de 2019, sont prévus dans le cadre du prolongement de la ligne 14 au nord, de Saint-Lazare au pôle des affaires de Saint-Denis Pleyel. Un allongement qui doit permettre de désengorger la ligne 13. Par la suite, ces nouveaux métros équiperont les lignes 4 et 11. D'autres rames viendront également renforcer les effectifs sur la ligne 14 lorsque celle-ci sera allongée vers le sud, jusqu'à Orly.

-
- © -
-
- © -
-
- © -
-
- © -
Diane Lacaze