BFM Business

Rafale: le contrat avec l'Inde ne sera pas finalisé avant avril

Le Rafale a récement enregistré un échec au Brésil.

Le Rafale a récement enregistré un échec au Brésil. - -

Le ministre indien de la Défense, A.K. Antony, a indiqué ce jeudi 6 février, que le contrat portant sur 126 avions de chasse avec Dassault aviation, ne sera finalisé qu'au cours de l'exercice budgétaire 2014-2015. Soit, au mieux, en avril.

Le Rafale n'en finit plus d'attendre son premier contrat à l'export. Et le célèbre avion de chasse de Dassault va encore devoir ronger son frein en Inde.

Ce jeudi 6 février, le ministre indien de la Défense, A.K. Antony, a déclaré que la finalisation du méga-contrat portant sur 126 appareils ne sera pas conclue avant l'exercice budgétaire 2014-2015 qui débutera en avril prochain.

"De gros contrats d'équipement ne sont possibles qu'au cours du prochain exercice budgétaire", a-t-il déclaré lors d'un salon."J'espère que les choses pourront se matérialiser l'année prochaine", a-t-il ajouté.

Au 1er février, a-t-il précisé, l'armée avait déjà dépensé 92% de son budget d'équipement pour l'exercice qui s'achèvera fin mars.

L'Etat comme seul client

Le patron de Dassault, Eric Trappier, avait déclaré, en janvier, espérer finaliser le contrat d'ici fin 2014.

Le groupe a récemment enregistré un échec au Brésil, le gouvernement ayant préféré le Gripen suédois au Rafale pour équiper son armée.

Actuellement, seul l'Etat français achète l'appareil.Le projet de loi de programmation militaire (LPM) prévoit ainsi 26 commandes de Rafale à Dassault : 11 appareils en 2014, 11 en 2015, 4 en 2016 et aucun entre 2017 et 2019.

J.M. avec Reuters