BFM Business

Quand Tesla utilise la force de frappe d'Airbnb

Tesla cherche à faire installer des stations de recharge un peu partout.

Tesla cherche à faire installer des stations de recharge un peu partout. - Mark Ralston - AFP

Depuis un an, le constructeur de voitures électriques propose à certains clients de la plateforme d'installer chez eux des stations de recharge. Un moyen d'étendre la présence de la marque d'Elon Musk.

Depuis un an, Tesla et Airbnb ont noué un partenariat original. Les propriétaires qui louent leur logement sur la plateforme peuvent être sélectionnés pour installer une station de charge de voitures électriques chez eux. Un moyen pour Elon Musk de déployer ses chargeurs un peu partout. Car la faiblesse, pour l'instant, des Tesla est la recharge des voitures, les bornes étant trop peu nombreuses. Avec un réseau présent dans 34.000 villes dans 190 pays, Airbnb est un bon moyen de palier au problème.

Pour pouvoir recevoir cette station de recharge, un boîtier qui vaut 750 dollars, les propriétaires doivent remplir plusieurs conditions, à savoir: avoir déjà eu au moins 5 locataires, bénéficier d'une évaluation 4 étoiles et louer leur logement en entier. Les locataires devront payer 10 dollars de plus pour recharger leur voiture.

Lors du lancement de ce partenariat l'été dernier, une douzaine de logements avaient été sélectionnés. Un an plus tard, ils sont 81. Un nombre conforme à ce qui était annoncé puisque le constructeur automobile voulait réaliser une phase de test avec une centaine de propriétaires. Des demeures qui vont de pair avec le positionnement du constructeur puisque si la moins chère des nuitées coûte 58 euros, la plus onéreuse, elle, dépasse les 1.300 euros. Et il n'y a que 8 maisons à moins de 100 euros.

32 sites français équipés de stations de recharge

Mauvaise nouvelle pour les propriétaires de Tesla en Europe, cette région du monde ne fait pas partie de la phase de test. Le partenariat est centré sur les États-Unis, avec deux exceptions: un logement en Australie et un au Canada. "Et ce n'est pas prévu dans l'immédiat", nous confie Charles Delaville, communication manager chez Tesla.

Mais les conducteurs peuvent se rassurer, Elon Musk n'a pas oublié pour autant le Vieux continent. Il y a deux mois, Tesla lançait ses "recharges à destination". Ce sont 150 bornes réparties dans des zones touristiques, des hôtels, des restaurants, qui offrent 100 kilomètres d'autonomie pour 1 heure de recharge. "En France, il y a 32 sites comme le Fouquet's, le Mama Shelter ou encore le château de Chenonceau", précise Charles Delaville.

Des initiatives que les constructeurs ne cessent de multiplier. Renault, par exemple, a lancé ce mois-ci en Suède Elbnb, une plateforme en ligne sur le modèle d'Airbnb, qui permet aux propriétaires de voitures électriques d'aller recharger leur véhicule chez des particuliers. 

Diane Lacaze