BFM Business

PSA Peugeot Citroën: un accord trouvé avec Dongfeng et l'Etat français

Un projet sera présenté le 19 février.

Un projet sera présenté le 19 février. - -

Le constructeur automobile a trouvé un accord avec Dongfeng et l'Etat français, ce mercredi 12 février, a appris Reuters. Il porte sur les grandes lignes d'une augmentation de capital.

Il était attendu. PSA Peugeot Citroën est parvenu à un accord avec Dongfeng Motor et l'Etat français, ce mercredi 12 février. Il porte sur les grandes lignes d'une augmentation de capital pouvant aller jusqu'à quatre milliards d'euros et sur un renforcement de la coopération industrielle entre le constructeur automobile français et son partenaire chinois, a appris Reuters.

Un protocole d'accord non contraignant (Memorandum of Understanding, MoU) sera présenté mardi prochain, 18 février, au conseil de surveillance de PSA, et devrait être signé le même jour, ont indiqué trois sources directement au fait du dossier.

PSA a dit qu'il espérait présenter publiquement un projet le 19 février. "On ne devrait pas avoir de surprise le 19, le deal est fait dans les grandes lignes, il reste seulement les derniers détails à finaliser", a précisé une des sources.

Surprise sur l'identité du futur président

Les trois parties doivent toutefois encore trouver un accord sur l'identité du futur président ou de la future présidente du conseil de surveillance de PSA.

Dongfeng, basé à Wuhan, en Chine, n'a pu être joint dans l'immédiat pour un commentaire.

Le groupe, en difficulté financière du fait notamment d'une trop forte exposition au marché automobile européen, mise sur la Chine pour accélérer l'internationalisation de ses ventes.

Afin de financer son développement futur, il négocie depuis plusieurs mois avec Dongfeng, avec lequel il exploite trois usines en Chine, et avec l'Etat français qui s'est porté caution de l'activité bancaire du groupe en 2012.

D. L. avec Reuters