BFM Business

PSA: les actionnaires valident l'entrée de l'Etat et de Dongfeng dans le capital

PSA aura désormais trois actionnaires de référence

PSA aura désormais trois actionnaires de référence - -

L’assemblée générale des actionnaires de l'entreprise a voté, ce vendredi 25 avril, l'entrée au capital de ces deux nouveaux actionnaires de référence. Une proposition qui a été approuvée à plus de 98%.

Sans suprise, l'assemblée générale des actionnaires de PSA a entériné, ce vendredi 25 avril, l'entrée de l'Etat français et du constructeur chinois Dongfeng dans le capital du groupe. Cette proposition a ainsi été adoptée à plus de 98%.

Le groupe procèdera à deux augmentations de capital, pour un total de 3 milliards d'euros afin de permettre l'arrivée de ces deux nouveaux actionnaires de référence, qui injecteront 800 millions d'euros détiendront chacun 14% du capital de PSA, soit autant que la famille Peugeot qui voit ainsi sa part diluée.

Un nouveau virage

Ce tournant pris par le constructeur automobile doit permettre au groupe de prendre un nouveau virage en s'appuyant sur une structure financière renforcée et s'internationalisant davantage.

Le nouveau président du directoire, Carlos Tavares, compte notamment redresser le groupe en rationalisant la gamme de véhicules proposés et misant sur la croissance du groupe à l'international.

Le dirigeant de PSA compte ainsi "prendre exemple sur notre succès en Chine". "Avec Dongfeng, nous avons connu sur ce marché, le plus grand du monde, une croissance enthousiasmante, et nous allons poursuivre sur cette voie. Nous pouvons transposer toutes les bonnes pratiques mises en œuvre en Chine sur les autres régions du monde où nous connaissons des difficultés, comme par exemple la Russie et l'Amérique latine", déclarait-il, le 14 avril dernier lors de la présentation du plan stratégique de PSA.

Signe du léger regain de forme de PSA, au premier trimestre 2014, la marque au lion a vendu plus de véhicules que son rival Renault, davantage présent à l'international, avec 726.000 véhicules vendus contre 636.000 pour le groupe de Carlos Ghosn.

J.M.