BFM Business

PSA : la justice suspend en partie le plan de restructuration

-

- - -

La cour d’appel de Paris vient de suspendre la mise en oeuvre d'un pan du plan prévu par la direction de Peugeot-Citroën. C'est la partie qui concerne les salariés de sa filiale Faurecia.

La Cour d’appel de Paris a suspendu, mardi 29 janvier, la mise en oeuvre du plan de restructuration présenté par le constructeur en ce qui concerne son équipementier Faurecia. Cette réorganisation prévoit notamment 8 000 suppressions de postes. Mais le plan n'a pas été annulé, précise la direction du groupe.

La CGT de Faurecia, filiale à 57% de PSA, avait porté l’affaire devant les tribunaux. Le syndicat craignait que le plan chez sa maison-mère n'ait un impact sur ses activités. Il s'estimait insuffisamment informé par la direction de Peugeot des détails de la réorganisation.

Le constructeur va donc devoir entamer des consultations avec les salariés de l'équipementier. Le groupe a précisé que cette décision de justice n'aurait en revanche pas de conséquence sur le plan de restucturation en lui-même. "Il n'y a pas de suspension du projet aujourd'hui car nous sommes en phase de négociation", a fait valoir un porte-parole.

C’est la deuxième décision juridique de ce genre depuis le début 2013. La semaine dernière, la direction du Crillon a vu son plan social annulé par la justice pour non-respect des procédures d’informations.

BFMbusiness.com