BFM Business

PSA: Des salariés en colère face aux 21 millions de retraite-chapeau de P. Varin

Usine PSA

Usine PSA - -

Le président du directoire de PSA, P. Varin va quitter ses fonctions en 2014. S’il part en retraite, P. Varin ne part pas les mains vides: le groupe a provisionné 21 millions d’euros sur un compte pour la retraite du dirigeant. Les salariés ne comprennent pas.

Ils sont vraiment sonnés en apprenant la nouvelle. L’ancien patron de PSA va toucher une retraite-chapeau de 21 millions d’euros après avoir fait fermer l’usine d’Aulnay et supprimer des milliers de postes dans l’entreprise. Parmi ces salariés choqués, Christine, qui travaille chez Peugeot depuis 30 ans. « Tout le monde dit que ça va mal chez Peugeot. On ne sait pas par qui on va être racheté si ça ne va pas fermer, si on ne va pas licencier je ne sais pas combien de personnes. Et on va lui donner 20 millions d’euros ? Nous on rechigne à nous donner un crayon quand le nôtre est usé… C’est quand même un peu abusé ».

Et Christine n’est pas la seule à dénoncer ce traitement de faveur envers le dirigeant quand l’entreprise demande aux salariés de se serrer la ceinture. « On nous supprime les primes, on nous impose des restrictions, on nous dit que les déplacements professionnels sont compliqués, mais à côté de ça, il y en a un qui part avec 21 millions d’euros dans la poche ».

Même certains cadres de l’entreprise n’hésitent pas à parler de scandale comme Jean-Marie, en charge des ressources humaines à l’usine de Poissy. « C’est choquant et injuste à la fois. On peut employer les deux termes. Compte tenu de la situation du groupe et les efforts qu’on demande à la base, c’est un peu déplacé qu’il parte avec cette somme ».

Car d’après lui, la vraie difficulté sera maintenant d’expliquer à un salarié qu’il est licencié parce que le groupe n’a plus d’argent…

Le titre de l'encadré ici

|||>> PSA: 21 millions d'euros de retraite pour P. Varin, choquant?

La rédaction avec Antoine Perrin