BFM Business

Pour Arnaud Montebourg, Renault a "respecté les lignes rouges" du gouvernement

BFM Business

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a salué, ce mercredi 16 janvier, le fait qu'il n'y ait ni licenciement, ni fermeture d'usine, "deux lignes rouges" qui n'ont "pas été franchies", en commentant l'annonce par Renault de 7 500 suppressions d'emplois.

"Nous souhaitons, dès que le marché repartira, que Renault prenne des engagements de réembauche et notamment de jeunes pour remplacer les départs à la retraite qui partiront naturellement", a-t-il ajouté, interrogé par la presse à la sortie du Conseil des ministres.

BFMbusiness.com et AFP