BFM Business
Transports

Pour aller au boulot à Paris, il a troqué la moto pour le vélo

Pour fuir les embouteillages ou les transports en commun, certains choisissent de se mettre au vélo pour aller au travail.

Pour aller au boulot, Boris a décidé de troquer sa moto pour le vélo. "Vélotafeur", il enfourche désormais son vélo électrique tous les jours pour ses trajets domicile-travail.

"Je suis un ancien motard, j'ai fait 25 ans de deux-roues à Paris. Et depuis plusieurs mois, voire années, ça devenait de plus en plus compliqué le deux roues à Paris, notamment sur cette rue [la rue de Rivoli, ndlr], puisqu'elle m'a rallongé mon trajet d'au moins dix minutes le soir", explique ce chef d'entreprise. 

"On se met des barrières, mais c'est possible"

Avec l'expansion des pistes cyclables, 11 nouveaux tronçons cet été dans la capitale, faire du vélo son moyen de transport quotidien devient de plus en plus facile.

"Franchement, c'est hyper agréable. On se met des barrières, mais c'est faisable et c'est possible. Le matin, j'ai l'impression de faire l'école buissonnière et le soir une petite séance de sport, c'est parfait", se réjouit Boris. 

Selon la mairie de Paris, la fréquentation des pistes cyclables est en forte augmentation en cette rentrée. Et si dans la capitale, le vélo reste bien moins utilisé que les transports en commun (4% en vélo contre 68% en transports en commun, selon l'Insee), les actifs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers la bicyclette, notamment électrique. 

"Cette année, comme les années précédentes on a une grosse demande sur le vélo électrique. De plus en plus de gens se rendent compte que c'est le meilleur moyen de locomotion en agglomération et qui plus est à Paris, où la circulation sur tout autre véhicule motorisé devient de plus en plus compliquée", constate Brice Munier, responsable de la boutique "Cyclable" dans le 15e.

Le vélo électrique coûte toutefois bien plus cher qu'un vélo classique, avec environ 1500 euros à l'achat. Des aides sont toutefois mises en place notamment par la ville de Paris. 

Florian Chevallay, Aurore Villemur avec Carole Blanchard