BFM Business

Plastic Omnium prêt à mettre 100 millions dans la pile à hydrogène

Plastic Omnium a formé une coentreprise dédiée à la pile à combustible avec une société israélienne qui lui a permis de se joindre aux grands mondiaux investissant dans cette technologie.

Plastic Omnium a formé une coentreprise dédiée à la pile à combustible avec une société israélienne qui lui a permis de se joindre aux grands mondiaux investissant dans cette technologie. - Jean-Philippe Ksiazek-AFP

L'équipementier auto se dit prêt à mettre 100 millions d'euros "pour voir" dans la pile à combustible pour voiture à hydrogène. Plastic Omnium a déjà présenté un réservoir pour ce type de véhicule propre et s'est allié à une firme israélienne pour cette technologie.

Plastic Omnium parie beaucoup sur la voiture propre à hydrogène. L'équipementier automobile est prêt à mettre 100 millions d'euros "pour voir" dans la technologie de la pile à combustible, où il s'est récemment lancé, a indiqué son PDG Laurent Burelle. Dans ce type de véhicule, l'énergie est fournie par une pile alimentée par l'élément le plus répandu dans l'univers et n'émettant que de la vapeur d'eau en fonctionnement.

Si ce projet "rate, cela n'aura aucun impact sur nos comptes", car ces dépenses sont provisionnées dans un souci de gestion prudente, a indiqué le PDG, en marge de l'assemblée générale des actionnaires de la holding de contrôle du groupe, Burelle SA. "C'est une magnifique aventure technologique. (...) Mais, en recherche, c'est autorisé d'échouer", a-t-il remarqué.

Lors du dernier Mondial de l'Automobile de Paris, Plastic Omnium avait annoncé la formation d'une coentreprise PO-Celltech dédiée à cette technologie avec la société israélienne Elbit Systems. Plastic Omnium possède une position minoritaire au capital de cette entreprise commune, "avec une option majoritaire à notre main", a ajouté Laurent Burelle.

Preuve de son engagement dans cette technologie, il avait aussi présenté un prototype de réservoir à hydrogène issu de ses équipes de recherche et développement. Cet équipement est capable d’assurer un temps de recharge limité à 3 ou 4 minutes, bien inférieur même aux superchargeurs des véhicules électriques comme ceux de Tesla, qui mettent 20 minutes.

Avec ce projet, Plastic Omnium (PO) se frotte aussi aux meilleurs mondiaux de la technologie de la voiture propre alors que des géants mondiaux comme GM et Honda se sont alliés pour fabriquer des piles à hydrogène. À la suite de la création de cette coentreprise en 2016, l'équipementier auto intègre le comité directeur de l’"Hydrogen Council" (conseil de l'hydrogène), qui regroupe les plus grands groupes mondiaux impliqués dans le développement de l’utilisation de l’hydrogène (Honda, Air Liquide, Toyota, BMW,..).

Frédéric Bergé avec AFP