BFM Business

Ouragan Irma: Air France met en place un tarif spécial "rapatriement"

Air France commercialise des billets "rapatriement" à un tarif spécifique (image d'illustration)

Air France commercialise des billets "rapatriement" à un tarif spécifique (image d'illustration) - Éric Piermont - AFP

La compagnie aérienne vient de baisser le prix de ses billets à destination de la métropole. Elle propose aux habitants touchés par l'ouragan Irma des sièges à partir de 264 euros sur ses vols reliant Pointe-à-Pitre à Paris.

Air France fait un geste pour les sinistrés de l'ouragan Irma. Accusée dans une pétition (qui a recueilli plus de 55.000 signatures) d'avoir augmenté ses prix au départ des Antilles, alors que des milliers de personnes cherchent à fuir la région, la compagnie aérienne fait savoir qu'elle vient de baisser les prix de nombreux billets.

En concertation avec les autorités, Air France propose depuis ce samedi des places sur ses vols vers Paris à un tarif spécifique, dit "de rapatriement". Les personnes souhaitant quitter la zone touchée par l'ouragan Irma peuvent ainsi embarquer sur des vols directs, en classe économique, reliant Pointe-à-Pitre et l'aéroport de Paris-Orly à partir de 264 euros.

Contactée par BFM Business, la compagnie aérienne indique qu'en "raison de certaines correspondances, des billets un peu plus chers (aux alentours de 300 euros) sont également vendus". Il s'agit toujours de liaisons reliant Pointe-à-Pitre à Paris mais dont le trajet comprend une escale à Fort-de-France ou à Cayenne.

Actuellement, la compagnie assure deux départs par jour vers Paris depuis Pointe-à-Pitre, Fort-de-France et Cayenne. "Des vols supplémentaires pourraient être programmés" explique auprès de BFM Business une porte-parole de la compagnie. À condition toutefois que "la demande émane des autorités" en fonction de remontées de la cellule de crise mise en place. Quoi qu'il en soit, l'entreprise se tient prête à agir.

"Nous avons l'avion, les pilotes et le personnel navigant commercial nécessaire" pour programmer un vol supplémentaire indique-t-elle.

Air France rappelle également, sur son site internet, que l'aéroport de Saint-Martin reste toujours fermé. La compagnie souligne qu'elle "mettra en place des solutions de rapatriement dès que les évacuations seront possibles". Enfin, elle souligne que "des mesures commerciales permettant le report de voyages sans frais ou l'émission d'un avoir pour les vols de et vers la région ont également été mis en place". 

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV