BFM Business

Nissan s’attaque au marché des taxis londoniens

Après avoir décroché le marché des taxis new-yorkais, NIssan s'attaque à Londres.

Après avoir décroché le marché des taxis new-yorkais, NIssan s'attaque à Londres. - -

Le constructeur japonais espère imposer son monospace NV200 sur le marché des taxis de Londres. Nissan compte des soutiens de poids dans la capitale britannique.

Les célèbres Black Cabs risquent de finir prochainement au musée. Après avoir imposé son taxi NV200 à New York, Nissan s’apprête à réitérer la performance en Grande-Bretagne. Le constructeur japonais pourrait prochainement équiper la Compagnie de Taxis londoniens.

Pour y parvenir, Nissan joue clairement la carte de la modernité. Le NV200 est un véhicule de nouvelle génération disposant des dernières avancées en matière de sécurité. Il s’agit d’un atout de poids par rapport aux Black Cabs. En effet, les actuels taxis de Londres sont conçus uniquement pour le marché londonien. Comme il est impossible de rentabiliser la mise au point d'une nouvelle génération de véhicules, les taxis n'ont pas bénéficié des améliorations techniques appliquées aux autres voitures.

Autre atout du japonais: Nissan propose un véhicule de série au coût d’entretien nettement inférieur aux vieux taxis de la capitale britannique. Enfin, le NV200 consomme deux fois moins que les Black Cabs.

Un modèle électrique disponible dans les prochains mois

Le véhicule du constructeur nippon sera disponible en version électrique dans les prochains mois, et l’aspect écologique n’est pas à négliger dans une ville comme Londres.

L’affaire paraît bien engagée. Nissan a déjà reçu le soutien du maire de Londres, Boris Johnson, et de l'Association des chauffeurs de taxi londoniens. Mais avant de décrocher le marché, le Nissan NV200 doit encore subir une multitude de tests techniques, dont des crashs tests.

Mathieu Sevin et BFMbusiness.com