BFM Business

Mory Ducros: l'actionnaire prêt à participer à une offre de reprise

Mory Ducros dépose officiellement le bilan , mardi 26 novembre.

Mory Ducros dépose officiellement le bilan , mardi 26 novembre. - -

André Lebrun, président d'Arcole Industries, actionnaire principal de Mory Ducros, affirme que sa société envisage de participer à une éventuelle offre de reprise partielle aux cotés des pouvoirs publics.

Alors que Mory Ducros va officiellement déposer son bilan mardi 26 novembre au tribunal de commerce de Pontoise, son propriétaire a indiqué croire en son avenir industriel.

Dans un entretien aux Echos de ce lundi 25 novembre, André Lebrun, le président d'Arcole Industries, un "fonds de retournement" spécialisé dans le redressement d'entreprises en difficulté et actionnaire principal du groupe, affirme être convaincu que l'entreprise peut se transformer en une entité rentable.

"Nous sommes disposés à participer à une offre de reprise partielle, aux côtés de partenaires et avec le soutien des pouvoirs publics, afin de constituer un réseau de messagerie viable dans la durée", déclare-t-il, sans toutefois fois préciser la taille de ce "sous-ensemble viable".

Plus de 7.000 emplois en jeu

Il estime que la mise en redressement judiciaire va ouvrir une période d'observation au groupe pour envisager l'ensemble des possibilités qui se présente à lui. Il espère que celle–ci sera "la plus courte possible, idéalement de deux mois". Le tribunal de commerce tranchera mardi 26 novembre.

Reste à savoir si l'entreprise peut réellement retrouver le chemin de la rentabilité. Vendredi 23 novembre, Arnaud Montebourg relevait que Mory Ducros a perdu 65 millions d'euros en 2012 et 5 millions d'euros par mois en 2013. Le dépôt de bilan du groupe menace directement 5.200 emplois auxquels s'ajoutent environ 2.000 postes de sous-traitant.

J.M.