BFM Business

Les nouveaux radars devraient coûter 22 millions d'euros au minimum

De nouveaux radars vont voir le jour au bord des routes françaises, en 2013.

De nouveaux radars vont voir le jour au bord des routes françaises, en 2013. - -

En 2013, 200 nouveaux radars seront installés. Des recettes non négligeables pour l'Etat français, même si elles ont également un coût.

Le radar, une espèce en voie de prolifération. En 2013, l’installation de 150 radars supplémentaires est prévue, en plus du remplacement de 50 appareils. Frédéric Péchenard, le nouveau délégué interministériel à la sécurité routière, l'a d'ailleurs réaffirmé ce week-end dans le JDD. Ils viendront renforcer un parc qui en compte actuellement 4100. Mais cette opération a un coût: rien que l'acquisition de ces 150 nouveaux radars coûtera 22,7 millions d'euros.

Sources: Ministère du Budget

C'est sans compter le remplacement des 50 appareils annoncé pour 2013, et les différents autres coûts qui font grimper la somme totale à 211 millions d'euros, selon les prévisions du projet de loi de finances.

En effet, plus de 114 millions seront affectés au contrôle et la maintenance des appareils, et 94,2 millions serviront à financer le centre national de traitement, qui étudie chaque flash afin de déterminer l’auteur de l’infraction. Sachant que seulement 69% des flashs débouchent sur une amende, on peut aisément comprendre que l’Etat cherche à améliorer ce rendement. Enfin, 2,7 millions d’euros sont alloués au "soutien au programme", à savoir la campagne de prévention censée faire accepter l’utilité des radars aux automobilistes.

Mais si les radars coûtent, ils rapportent aussi à l'Etat, qui table sur 613 millions d’euros d’amendes en 2013 générées par les radars routiers. Reste à savoir combien rentreront vraiment dans les caisses.

BFMbusiness.com