BFM Business

Les hôtesses et stewards d'Air France maintiennent la grève cet été

Le préavis de grève est maintenu du 27 juillet au 2 août.

Le préavis de grève est maintenu du 27 juillet au 2 août. - Kenzo Tribouillard - AFP

Les syndicats d'hôtesses et stewards de la compagnie aérienne ont rencontré leur nouveau PDG, Jean-Marc Janaillac. Deux d'entre eux ont malgré tout décidé de maintenir leur préavis.

La rencontre avec le nouveau PDG d'Air France-KLM n'aura pas calmé le jeu. Jean-Marc Janaillac a pris les commandes de la compagnie aérienne lundi 4 juillet et a d'ores et déjà rencontré les syndicats. À l'issue de cet entretien, la SNPNC et l'Unsa-PNC, qui représentent 45% des hôtesses et stewards d'Air France, ont déclaré qu'ils maintenaient leur préavis de grève du 27 juillet au 2 août.

Lors de cet entretien, auquel assistaient Frédéric Gagey et Gilles Gateau, respectivement président et DRH d'Air France, "on est resté chacun sur nos positions", a précisé le représentant du SNPNC-FO.

Peaufiner le nouvel accord

En revanche, le troisième syndicat représentatif, l'Unac (22% des hôtesses et stewards), a décidé de repousser son préavis. Il l'a posé du 14 au 17 octobre. Il laisse ainsi au nouveau patron d'Air France-KLM le temps de peaufiner le nouvel accord. Accord qui doit entrer en vigueur le 1er novembre.

L'accord actuel, fixant les règles de travail, de rémunération et d'avancement, arrive à échéance fin octobre. Pour éviter une grève en plein été, période cruciale pour la compagnie, Air France a proposé une reconduction quasi à l'identique de cet accord d'entreprise, mais pour une durée (17 mois) jugée insuffisante par les syndicats.

D. L.