BFM Business

Le Rafale va-t-il séduire le Qatar?

Aucune commande de Rafale n'a encore été finalisée à l'exportation

Aucune commande de Rafale n'a encore été finalisée à l'exportation - -

Dassault serait en passe d'entrer en négociations exclusives avec le Qatar afin de lui vendre une trentaine de Rafale. La décision pourrait être annoncée fin juin.

Dassault va-t-il enfin vendre son Rafale à l'export? Selon La Tribune du 28 mai, le nouvel émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, annoncerait que son pays a choisi l'avion français lors de sa visite en France, le 23 juin.

Des négociations exclusives avec Dassault pour la vente de 36 appareils et une option sur 36 autres seraient lancées à ce moment. Ces avions remplaceraient les actuels Mirage 2000-5 acquis par l'émirat en 1994 auprès de Dassault. Le groupe ne confirme ni n'infirme cette information.

Il faudrait en tout état de cause près d'un an de négociations pour arriver à une signature ferme.

L'Inde avant la fin de l'année?

Concernant l'Inde, le contrat négocié depuis 2012 portant sur la vente de 126 avions a abouti en mars dernier à la signature d'un accord de transfert de technologie avec le groupe indien HAL pour la fabrication éventuelle de l'avion de combat sur place. Seuls les 18 premiers appareils sur 126 seraient, en effet, produits en France, à Mérignac.

Le 19 mai, Eric Trappier, PDG du groupe français, a déclaré être "rassuré" par la récente victoire du parti nationaliste hindou lors des dernières législatives. Il espère que cette victoire permettra enfin de signer le contrat avant la fin de l'année.

P.C