BFM Business

Le patron de Volkswagen Group France quitte ses fonctions

Jacques Rivoal, le patron de Volkswagen Group France, en février 2016 lors d'une audition à l'Assemblée nationale.

Jacques Rivoal, le patron de Volkswagen Group France, en février 2016 lors d'une audition à l'Assemblée nationale. - Éric Piermont - AFP

En raison de "divergences stratégiques" avec la direction du constructeur automobile allemand, Jacques Rivoal, le président du directoire du groupe Volkswagen en France, a décidé de quitter ses fonctions.

"Il a été annoncé hier (mardi 9 mai, NDLR) aux collaborateurs de Volkswagen Group France et à son réseau de distribution que Jacques Rivoal, président du directoire de Volkswagen Group France, et Volkswagen Group avaient décidé de se séparer d'un commun accord suite à des divergences stratégiques", a indiqué la porte-parole de l'entreprise, sans donner davantage de détails sur leur nature.

Jacques Rivoal, qui a dû notamment gérer les conséquences en France du scandale des moteurs diesel truqués ayant éclaté en septembre 2015, occupait ce poste depuis quatre ans après avoir effectué l'essentiel de sa carrière chez Renault et son partenaire Nissan.

La présidence par intérim assurée par Karl Sempf 

De même source, "l'intérim de la présidence de Volkswagen Group France est assurée par Karl Sempf, Directeur Finance et Administration, jusqu'à la nomination d'un successeur".

Le groupe Volkswagen est de loin le premier importateur de voitures particulières neuves en France, avec plusieurs marques (Volkswagen, Audi, Skoda, Seat, Porsche...) qui détenaient en 2016 12,83% de part de marché avec 258.600 unités immatriculées, une hausse de 2,8% par rapport à 2015, mais en retrait sur la tendance générale du marché (+5,1%).

A.M. avec AFP