BFM Business

Volkswagen: la directrice juridique quitte le navire

Christine Hohmann-Dennhardt (à droite) quitte Volkswagen.

Christine Hohmann-Dennhardt (à droite) quitte Volkswagen. - JOHN MACDOUGALL / AFP

Arrivée en plein scandale du dieselgate en tant que directrice juridique, Christine Hohmann-Dennhardt, qui devait faire la lumière sur cette affaire, va déjà quitter le directoire du constructeur automobile. Au sein de l'entreprise, elle aura notamment créé une fonction "intégrité et affaires légales".

La directrice juridique de Volkswagen, Christine Hohmann-Dennhardt, arrivée il y a seulement un an en plein scandale des moteurs diesel truqués, va quitter le directoire du constructeur automobile, a annoncé le groupe jeudi. "Volkswagen et Christine Hohmann-Dennhardt se séparent en raison de différends dans leur compréhension des responsabilités et des structures opérationnelles futures au sein de la fonction qu'elle dirige", explique seulement Volkswagen dans un communiqué.

Le départ de cette ancienne juge constitutionnelle, passée d'abord chez Daimler et arrivée chez Volkswagen pour y créer une fonction "intégrité et affaires légales" qui jusque-là n'existait pas, sera effectif le 31 janvier, une fois bouclés différents accords avec la justice américaine dans le cadre du scandale du diesel.

"Un sévère revers pour Volkswagen"

Selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, le départ de celle qui était censée faire la lumière sur ce scandale éclaté aux États-Unis en septembre 2015 est "un sévère revers" pour Volkswagen. Citant des sources au sein de l'entreprise, le quotidien explique que cette juriste ne "voulait plus que son nom soit associé au fait que Volkswagen ait décidé de s'arrêter à mi-chemin" en ce qui concerne les explications sur le trucage de onze millions de véhicules dans le monde trompant les normes anti-pollution.

Si Volkswagen a plaidé coupable de fraude aux Etats-Unis et accepté de payer près de 22 milliards de dollars au total, la question notamment des responsabilités de ses dirigeants est loin d'être éclaircie. Volkswagen assure lui, dans son communiqué, "avoir substantiellement accru son engagement à travailler de manière éthique et avec intégrité et être en train de décentraliser son organisation".

Seule femme au directoire de Volkswagen, Christine Hohmann-Dennhardt sera remplacée dans ses fonctions par Hiltrud Werner, jusqu'alors responsable de l'audit chez Volkswagen.

P.L avec AFP