BFM Business

Le low cost fait progresser Renault en 2013

Renault a gagné des parts de marché dans le low cost et en Europe.

Renault a gagné des parts de marché dans le low cost et en Europe. - -

Le groupe français a vendu 2,63 millions de véhicules dans le monde l'année dernière selon les chiffres publiés ce mardi 21 janvier. Soit une augmentation de 3,1% par rapport à 2012.

Renault s'en tire largement mieux que PSA. En 2013, les ventes du constructeur ont augmenté de 3,1% dans le monde, selon un communiqué publié ce mardi 21 janvier. Un résultat satisfaisant, mais à relativiser: toutes marques confondues, les ventes de véhicules étaient en hausse de 3,7% l'année dernière.

Principal moteur de la croissance de Renault: le low cost, que la marque Dacia représente en Europe. En 2013, les véhicules à bas prix ont représenté 41% des ventes du constructeur, contre 37% en 2012.

Les ventes de Dacia sont d'ailleurs en hausse de 19,3%, alors que les deux autres marques, Renault et Renault Samsung Motors, enregistrent, elles, des hausses de 0,4 et de 2,3%. Dacia a notamment été lancée dans six nouveaux pays d'Europe, dont le Royaume-Uni, en 2013. Outre-Manche, 17.146 véhicules ont déjà été immatriculés depuis le début de l'année.

Croissance plus faible hors de l'Europe

A l'international, la croissance a été légèrement freinée par l'arrêt des échanges avec l'Iran, qui "a fait perdre près de 64 500 véhicules sur l’année", selon le communiqué. Le principal marché de Renault, après la France, reste le Brésil, même si les ventes y sont en baisse de 2,2%. En Russie, troisième marché du groupe, les ventes ont au contraire augmenté de 10,7%.

Mais Renault a surtout gagné des parts de marché en Europe, où le constructeur a vendu 2,4% de voitures en plus, alors que les immatriculations y sont en chute de 1,7%.

Joseph Sotinel