BFM Business

Le cabinet Secafi remet en question la stratégie du plan de relance de PSA

BFM Business

Le cabinet d'experts Secafi, mandaté par les syndicats de PSA, doit présenter le 11 décembre prochain lors, d'un comité centrale d'entreprise, la synthèse de son étude portant sur la siutation du constructeur automobile.

Mais les conclusions de son rapport final ont déjà été obtenues par l'AFP. Et le cabinet se montre critique de la stratégie du plan de relance de PSA. Ce plan prévoit des mesures d'économies à l'horizon 2015, ainsi que des investissements en lien avec son partenariat avec le groupe américain General Motors .

Secafi reproche ainsi au groupe de n'avoir "pas pris la mesure des moyens nécessaires à la diversification géographique et à l'adaptation aux évolutions des comportements de consommation".

Pour le cabinet, le problème est que ce plan fait "l'impasse sur des questions de portée stratégique": "une réflexion sur les marques et leur positionnement" et "l'approfondissement de l'alliance alors que le premier pas semble avoir été franchi". Secafi estime que cette dernière alliance reste "réduite au strict minimum".

Le constructeur détient deux marques, Peugeot et Citroën, toutes deux "généralistes de milieu de gamme", constate Secafi, pour qui il y a "un risque de cannibalisation".

J.M. et AFP