BFM Business

La "ville Volkswagen" gèle son budget

73.000 habitants de Wolfsburg sont salariés du groupe Volkswagen.

73.000 habitants de Wolfsburg sont salariés du groupe Volkswagen. - Mathias Apltz - Flickr - CC

La ville qui abrite le siège de Volkswagen, son centre de R&D et un gros site de production, et dont 73.000 habitants sont salariés du groupe, a gelé budget, embauches et projets avec effet immédiat.

L'écosystème autour de Volkswagen se prend de plein fouet les répercussions du scandale. La ville de Wolfsburg, siège du constructeur automobile Volkswagen secoué par une affaire tentaculaire de moteurs truqués, a gelé le budget communal et les nouvelles embauches jusqu'à nouvel ordre, en réaction à cette affaire qui va nettement grever ses finances.

"Il est encore trop tôt pour un chiffrage concret, mais il est clair que dès cette année nous devons tabler sur nettement moins de recettes de taxe professionnelle", a indiqué dans un communiqué lundi soir le maire de la ville, Klaus Mohrs. "Dans l'immédiat, j'ai décidé un gel du budget de la ville et un gel des embauches", a poursuivi le maire social-démocrate de la commune de 124.000 habitants, dont Volkswagen est le centre névralgique. "Les projets en cours vont être menés à bien, mais nous ne commencerons pas de nouveaux projets", explique le communiqué du maire. Toutefois, "personne n'a de soucis à se faire pour son emploi" dans l'administration locale, précise-t-il.

Une taxe professionnelle basée sur le chiffre d'affaires

Le budget de la ville était de près de 430 millions d'euros cette année. La taxe professionnelle dont s'acquitte Volkswagen, dont le siège administratif, les activités de recherche-développement et un gros site de production emploient à Wolfsburg 73.000 personnes, est une importante source de revenus de la commune. Elle est calculée sur la base du chiffre d'affaires annuel du groupe (202 milliards d'euros l'an dernier).

Volkswagen a avoué la semaine dernière une tricherie à grande échelle aux tests antipollution, 11 millions de voitures dans le monde étant équipées d'un logiciel truqué capable de fausser les résultats de ces tests. Le préjudice en termes d'image est énorme, et les répercussions sur les ventes et les bénéfices seront incontournables. Par ricochet, les fournisseurs de Volkswagen dans la région, que ce soit les PME actives dans l'automobile ou toutes les activités de service qui gravitent autour de Volkswagen, seront touchés aussi.

Quand VW a un rhume, Volfsburg attrape une pneumonie

A Wolfsburg, à quelque 200 kilomètres à l'ouest de Berlin, une kyrielle d'activités culturelles et sportives sont également parrainées par Volkswagen, notamment le club de foot de première division VfL Wolfsburg. "Ici on dit 'Quand Volkswagen a un rhume, nous attrapons une pneumonie'", racontait la semaine dernière un natif de la ville, Carsten Steinbach.

"La ville de Wolfsburg a déjà surmonté à plusieurs reprises de telles situations de crise", a assuré dans son communiqué le maire. "Et même si la situation s'avère cette fois-ci particulièrement difficile: nous allons y faire face ensemble", a-t-il promis.

N.G. avec AFP