BFM Business

La spectaculaire méthode japonaise pour nettoyer un TGV en 7 minutes

Le Shinkansen transporte chaque jour près de 400.000 passagers

Le Shinkansen transporte chaque jour près de 400.000 passagers - Toru Yamanaka - AFP

VIDEO - Il ne faut que quelques minutes aux employés de Tessei, une entreprise de nettoyage, pour astiquer de fond en comble les rames du Shinkansen reliant Tokyo à Osaka. Le tout grâce à une procédure réglée au millimètre.

La précision et l'efficacité japonaise en quelques images. Le Shinkansen, le TGV japonais qui transporte environ 400.000 passagers par jour, passe très peu de temps à quai lorsqu'il arrive à sa destination finale. Aux heures de pointe, il ne se passe pas plus de 12 minutes entre l'arrivée et le départ, selon Japan Today. Sachant que 5 minutes sont consacrées à la descente et l'embarquement des passagers, il reste 7 minutes aux équipes de nettoyage pour remettre les rames en état.

Une tâche que réussit avec brio les équipes de l'entreprise Tessei grâce à un processus méticuleux et millimétré, comme l'illustre cette vidéo postée par la journaliste Charli James basée à New York qui travaille désormais pour la chaîne américaine ABC. 

Des performances de seniors

Chaque employé s'occupe d'une rame de 100 sièges. Le sol est nettoyé, les employés vérifient que les passagers n'aient oublié aucun bagage. Les sièges sont tournés automatiquement à l'aide d'un bouton secret. Chaque employé nettoie environ 20 rames par jour. La performance est d'autant plus remarquable qu'il s'agit pour beaucoup de seniors, leur âge moyen étant de 52 ans.

En France, la SNCF dépense chaque année 135 millions d'euros pour assurer la propreté de ses trains. CSC une société de services en ingénierie à laquelle la SNCF a fait appel pour améliorer son processus de nettoyage, explique les TGV stationnent 20 minutes entre deux trajets. L'opération de nettoyage nécessite 20 personnes.

J.M.