BFM Business

L'étonnante campagne de Ryanair contre le Brexit

-

- - -

"Entre opération promotionnelle et campagne de mailing, la compagnie aérienne à bas coût s'investit lourdement contre la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE. Au point de fâcher les défenseurs du Brexit."

Inimaginable en France. Une compagnie aérienne qui s'engage et qui fait campagne dans une élection nationale. C'est pourtant exactement ce qui est en train de se passer en Grande-Bretagne. Depuis quelques mois, Ryanair mène campagne contre la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne. 

La compagnie irlandaise à bas coût s'apprête ainsi à envoyer un email peu commun à plus de 5 millions de ses clients britanniques, selon le site de Sky News. Il ne s'agit pas pour une fois de proposer des vols à des prix alléchants mais bien de rappeler aux électeurs britanniques qu'il commettrait une grave erreur en votant en faveur de la sortie de l'UE lors du référendum du 23 juin prochain.

"En tant qu'entreprise britannique, nous sommes absolument certains que l'économie du pays et son développement à venir seront plus importants si nous restons membres de l'Union Européenne que si nous en sortons. Un vote en faveur du maintien, c'est davantage d'emplois créés, une croissance économique plus forte, plus d'investissement étrangers et -le plus important- des prix encore plus bas. "Nous encourageons tous les citoyens britanniques à voter le maintien le 23 juin. Il suffit de ne pas manquer la date limite d'inscription du 7 juin."
David Cameron, le Premier ministre britannique, qui défend le maintien de son pays au sein de l'UE, n'aurait pas mieux dit

Des vols à prix cassés contre le Brexit

Ce n'est pas la seule initiative de la compagnie à bas-coût dans ce scrutin. Il y a quelques semaines, Ryanair avait déjà marqué les esprits avec une promotion "spécial Brexit". Elle propose pour les 22 et 23 juin prochain (veille et jour de vote) des vols à 19,99 euros à destination de la Grande-Bretagne. Une promo pour que les ressortissants britanniques puissent venir voter pour le maintien, précise la compagnie.

"Nous avons 5 semaines pour convaincre, expliquait en mai dernier Kenny Jacobs, le directeur marketing de Ryanair au journal The Independant. Nous allons continuer à travailler dur pour faire en sorte que le maintien soit retentissant le 23 juin prochain."

Derrière cette campagne, on retrouve évidemment la personnalité de Michael O'Leary. Le Pdg de Ryanair, connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, est un des plus fervents partisans du maintien de la Grande-Bretagne. Il ne manque pas une occasion d'évoquer son engagement en interview et pose avec des affiches "Vote yes to Europe". 

"Cela ressemble à de la corruption"

Si les prises de position du président laissait de marbre les opposants au maintien, la pilule a plus de mal à passer depuis que les moyens de l'entreprise sont utilisés pour faire campagne. Le groupe Vote Leave en faveur de la sortie de l'UE a ainsi déposé une plainte auprès de la commission électorale pour vérifier la légalité des promotions "anti-Brexit" de Ryanair.

"Cela ressemble à de la corruption, puisque la société offre des rabais pour que les clients votent en faveur du maintien dans l'Union européenne", s'est ainsi emporté Dominic Cummings, le directeur de Vote Leave dans le Guardian.

Mais les pro-Brexit aussi ont le soutien d'entreprises privées. Même si elles sont de moins grande envergure que Ryanair. Ainsi cette semaine, la chaîne de pub JD Wetherspoon a imprimé 200.000 sous-bocks pour se moquer des propos de Christine Lagarde qui a averti que sortir de l'UE serait dommageable pour la Grande-Bretagne. La bière sera-t-elle plus convaincante que l'avion pour les Britanniques? 

Frédéric Bianchi