BFM Business

IAG, la maison mère de British Airways, s'offre la compagnie espagnole Air Europa

Air Europa

Air Europa - -

International Consolidated Airlines met un milliard d'euros sur la table pour s'emparer de la compagnie aérienne espagnole Air Europa.

Nouveau mouvement de consolidation dans le ciel européen. IAG annonce ce lundi le rachat de la compagnie aérienne espagnole Air Europa pour un milliard d'euros. 

Il s'agit d'une acquisition majeure pour IAG, qui est la maison mère de British Airways et abrite également en son sein les compagnies espagnoles Iberia et Vueling, l'irlandaise Aer Lingus et la compagnie à bas coût Level. Le rachat lui permettra de se renforcer considérablement dans les liaisons vers l'Amérique latine et les Caraïbes.

Air Europa est en effet l'une des plus grandes compagnies aériennes espagnoles, assurant des vols intérieurs et internationaux, vers 69 destinations, dont l'Amérique latine, les Etats-Unis, les Caraïbes et l'Afrique du Nord.

La marque conservée mais intégrée à Iberia

Le groupe va racheter la totalité des actions de Air Europa et compte boucler la transaction au second semestre 2020 une fois obtenues les différentes autorisations réglementaires. Il précise que l'acquisition sera bénéfique pour ses résultats dès la première année et entrevoit des synergies que ce soit sur les coûts ou les ventes. IAG, qui va financer la transaction par de la dette, va conserver la marque Air Europa mais la compagnie sera intégrée dans le giron de Iberia.

"L'acquisition d'Air Europa va ajouter une nouvelle compagnie compétitive, efficace sur le plan des coûts, à IAG, consolider le statut de Madrid en tant que hub européen de premier plan et permettre à IAG de parvenir au leadership sur l'Atlantique Sud", a dit Willie Walsh, directeur général d'IAG.

Le directeur général de Iberia, Luis Gallego, estime quant à lui que Madrid pourrait "devenir la passerelle entre l'Asie et l'Amérique latine", alors que la ville a été à la traîne de ses concurrentes européennes ces dernières années.

L'opération "va donner au groupe une couleur de plus en plus européenne, malgré la possession d'une des marques britanniques les plus anciennes", avec British Airways et ce, à l'approche du Brexit repoussé à fin janvier 2020, souligne Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

Air Europa dispose d'une flotte de 66 appareils et emplois près de 3.000 personnes. Elle a transporté 11,8 millions de passagers en 2018. Son chiffre d'affaires a atteint 2,1 milliards d'euros en 2018 avec un bénéfice opérationnel de 100 millions d'euros.

OC avec AFP