BFM Business

General Motors dément une vente d'Opel à PSA

BFM Business

Dan Akerson, le PDG de General Motors met les choses au clair. Alors que des informations de presse annoncent la vente d’Opel, filiale allemande du groupe, à PSA, il a affirmé, ce lundi 14 janvier, qu’ "Opel n’est pas à vendre", à un groupe de journalistes."[Opel] n’est pas à donner non plus’’, a-t-il ajouté.

Le site LaTribune.fr affirmait, ce lundi matin, l’inverse,en dépit des démentis officiels, précisant que General Motors serait prêt à ne verser que "quelques milliards d’euros", à PSA pour faciliter l’opération.

General Motors a également annoncé ses résultats annuels, ce même jour. Le verdict est conséquent : l’entreprise a perdu sa place de numéro un mondial de l’automobile, au profit de Toyota. Le constructeur américain a ainsi écoulé 9,2 millions de véhicules en 2012 quand Toyota table sur des ventes de 9,7 millions.

Les ventes du constructeur automobile américain ont progressé en Amérique du Nord de 3,2% mais ont reculé de 8,2% en Europe.

BFMbusiness.com et AFP